ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

RECHERCHE - Publié le 07/02/2019 à 14:51


Des bactéries dans nos intestins pourraient jouer un rôle dans la dépression


AFP

Des bactéries présentes dans notre intestin pourraient avoir un impact sur notre équilibre mental, et notamment sur la probabilité de souffrir de dépression, selon une étude de grande ampleur publiée lundi.

Une équipe de chercheurs belges a analysé les échantillons de selles de plus de 1000 personnes volontaires et observé que deux familles de bactéries étaient systématiquement moins nombreuses chez les personnes dépressives, y compris celles sous traitement par antidépresseurs.

L'étude d'une population témoin de 1000 Néerlandais a validé ces conclusions d'un lien statistique entre le nombre de certaines bactéries et le niveau de bien-être et de santé mentale, explique l'article publié dans la revue scientifique Nature Microbiology.

L'étude ne démontre pas de lien de cause à effet, souligne toutefois Jeroen Raes, l'un des auteurs principaux, ajoutant que la compréhension des liens entre intestin et cerveau en est à ses balbutiements.

Les familles de bactéries concernées -Coprococcus et Dialister- sont connues pour avoir des propriétés anti-inflammatoires.  

Or « on sait par ailleurs que l'inflammation des tissus nerveux joue un rôle important dans la dépression. Donc notre hypothèse c'est que les deux sont liés d'une façon ou d'une autre », a expliqué à l'AFP le professeur de microbiologie à l'université KU de Louvain.

« L'idée que des substances issues du métabolisme de microbes puissent interagir avec notre cerveau -et donc avec notre comportement et nos sentiments- est intrigante », reconnaît Jeroen Raes.

« Jusqu'à présent, la plupart des études portaient sur les souris ou sur un petit nombre de personnes, et les résultats étaient mitigés et contradictoires », a-t-il expliqué à l'AFP.

300 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression, selon l'Organisation mondiale de la santé. Parfois qualifiée d'« épidémie silencieuse », cette pathologie est l'une des principales causes des quelques 800 000 suicides recensés chaque année.

Les antidépresseurs font actuellement partie des médicaments les plus prescrits dans de nombreux pays, mais ces recherches pourraient ouvrir la voie à de nouveaux types de traitements pour cette maladie, estime Jeroen Raes.

« Je pense vraiment que c'est une voie d'avenir : utiliser des mélanges issus de bactéries en guise de traitement ».

L'usage du cannabis à l'adolescence associé à un risque accru de dépression à l'âge adulte
Une étude américaine souligne la dangerosité du Roundup
Étude: lien modeste entre les aliments ultratransformés et la santé
Une nouvelle pierre à l'édifice contre les aliments ultratransformés
Regarder la télé serait le pire comportement sédentaire pour les enfants
Des bactéries dans nos intestins pourraient jouer un rôle dans la dépression
La pollution de l'air à l'école pourrait être associée à un risque accru d'obésité
Une étude trouve un lien étonnant entre cannabis et fertilité masculine
La sédentarité entrerait en jeu dans l'augmentation du risque de cancer colorectal précoce
Calcification des artères : la pratique intensive du sport serait sans danger pour le coeur
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.027 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.