ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 07/02/2019 à 14:41


Calcification des artères : la pratique intensive du sport serait sans danger pour le coeur


Relaxnews

Une équipe de chercheurs américains a découvert qu'en dépit des préoccupations précédemment formulées à ce sujet, l'activité physique intensive ne présenterait pas de danger pour la santé cardiaque.

L'équipe du Centre médical de l'Université du sud du Texas s'est penchée sur 21.758 athlètes masculins âgés de 40 à 80 ans, en bonne condition physique et dépourvus de maladies cardiovasculaires.

Ces hommes, suivis de 1998 à 2013, devaient faire état de leur activité physique. La plupart de ces athlètes pratiquaient la course à pied, mais certains pratiquaient l'aviron, le cyclisme ou la natation et d'autres, plusieurs de ces activités sportives.

Les participants ont également subi un scanner afin d'obtenir un score calcique (ainsi qu'une quantification des dépôts de cholestérol accumulés dans les vaisseaux sanguins assurant l'irrigation du muscle cardiaque). Ce test sert aux médecins à identifier le niveau de risque cardiaque (faible, moyen ou élevé) chez les patients sans symptômes, ainsi que le besoin éventuel de traitement et de modification de style de vie.

Les femmes n'ont pas été incluses dans la cohorte, leur taux de mortalité étant moins élevé.

Les résultats, publiés dans la revue JAMA Cardiology, montrent que les taux élevés de calcification des artères coronaires sont effectivement plus communs chez les hommes très actifs. Mais les chercheurs ont aussi découvert que les scores calciques plus élevés ne faisaient pas augmenter le risque de mortalité (cardiovasculaire et toutes causes confondues) chez les athlètes les plus actifs.

Le sport pratiqué de façon intensive correspond ici à cinq à six heures par semaine au minimum, à une cadence d'un mile (1,6 km) parcouru en 10 minutes. La moyenne d'exercice à forte intensité au sein du groupe était de huit heures par semaine.

"La question n'a jamais été de déterminer si l'exercice était une bonne chose, mais plutôt de comprendre si une pratique du sport poussée à l'extrême était dangereuse. Cette dernière décennie, les problèmes cardiaques liés au sport pratiqué à haute dose et à forte intensité ont généré une inquiétude grandissante. Mais nous avons observé que la pratique sportive intensive était sans danger, même en cas de scores calciques plus élevés", explique l'auteur principal de l'étude, le Dr. Benjamin Levine.

"Les bienfaits du sport surpassent de loin le risque mineur d'augmenter légèrement son score calcique".

Le chercheur rappelle toutefois que les effets protecteurs de l'exercice ne compensent en rien les méfaits des mauvaises habitudes du quotidien.

"On ne peut pas espérer contrer les méfaits de la cigarette, du cholestérol élevé et de l'hypertension simplement en pratiquant une activité sportive. Il ne s'agit pas d'une solution miracle", résume le Dr. Levine, qui préconise la prudence lors du démarrage d'un nouveau programme sportif.

"Si vous souhaitez vous entraîner pour un marathon, il vous faut un planning sur le long terme pour une arrivée progressive à un grand volume et à une forte cadence d'exercice".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
Perdre du poids, une solution pour réduire les migraines des personnes obèses
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.