ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 24 Janvier 2019

SANTE - Publié le 12/01/2019 à 13:04


Récompenser les enfants avec les écrans serait contre-productif


AFP

Des recherches canadiennes ont montré que les parents qui récompensent le bon comportement de leurs enfants avec des plages de temps passé devant les écrans pourraient ainsi les encourager à dédier plus de temps à la télé, aux ordinateurs et aux tablettes, surtout les week-ends.

Cette étude, menée par des chercheurs de l'Université de Guelph, a pris en compte 62 enfants âgés de 18 mois à cinq ans et 68 parents. On a demandé à ces derniers comment ils contrôlaient le temps passé devant les écrans par leurs enfants, mais aussi s'ils passaient du temps devant les écrans en présence de leurs enfants.

"Nous voulions enquêter sur l'impact des pratiques parentales sur le temps passé sur les écrans par les nourrissons et les jeunes enfants, parce que c'est l'âge auquel les routines et les habitudes se mettent en place et tendent à se poursuivre tout au long de la vie", a noté l'un des professeurs ayant pris part à cette étude. "De plus, l'utilisation des appareils mobiles, comme les tablettes et les smartphones a beaucoup augmenté dans ce groupe d'âge au cours des dernières années."

Les résultats, parus dans la revue BMC Obesity, ont montré que la majorité des parents utilisaient les écrans pour contrôler le comportement de leurs enfants, surtout les week-ends.

Les résultats ont montré que les enfants de parents qui utilisaient les écrans comme récompense ou les interdisaient pour les punir, passaient en fait plus de temps sur les smartphones, tablettes, ordinateurs ou devant la télévision que les enfants qui n'adoptaient pas ces attitudes. Ils passaient environ 20 minutes de plus par jour les week-ends que les enfants plus libres de leur accès aux écrans.

Les chercheurs ont noté qu'une telle approche pouvait entraîner une plus forte attractivité des écrans aux yeux des enfants.

L'auteur de l'étude, Jess Haines, établit un parallèle avec les friandises qui, lorsqu'elles deviennent des récompenses, sont plus attirantes aux yeux des enfants, "c'est la même chose avec les écrans", note la chercheuse.

Il ressort aussi de cette étude que les enfants qui avaient l'exemple de parents qui utilisaient leur téléphone ou leur tablette devant eux passaient plus de temps sur ces appareils. Cet effet était encore plus présent lorsque les mères passaient plus de temps sur les écrans.

"Il est possible que le parent permette à l'enfant d'utiliser un écran en même temps que lui", a noté le professeur Haines. "Pour les parents de jeunes enfants, ce n'est pas aussi fréquent parce que les parents peuvent passer du temps sur les écrans pendant que leur enfant dort ou fait sa sieste. Mais lorsque les enfants grandissent, qu'ils ne font plus la sieste et qu'ils se couchent plus tard, passer du temps devant son écran sans les enfants devient plus difficile."

De plus, les enfants qui avaient le droit aux écrans pendant les repas passaient aussi plus de temps devant un écran, une habitude que déconseillent les chercheurs en expliquant que le repas est un moment important de partage familial.

Autre fait important selon les chercheurs, les enfants de moins de deux ans ne devraient pas du tout être placés devant des écrans.

Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Il existe un lien entre hospitalisations d'urgence et déclin des fonctions cognitives
Naissances, décès, mariages, espérance de vie : la France en chiffres
Faire de l'exercice réduit les risques de mortalité pour les personnes diabétiques
Le glyphosate, un herbicide controversé massivement utilisé
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Adopter un régime végétalien est bon pour le coeur, surtout pour les sportifs
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Adopter un mode de vie similaire à celui des chasseurs cueilleurs permettrait de rester en bonne santé
La taille et le poids influenceraient plus la longévité féminine que masculine
Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit
La NASA et la Chine collaborent sur la Lune
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.037 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.