ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

RECHERCHE - Publié le 10/01/2019 à 14:47


Notre cerveau porte son attention sur la taille réelle des objets


AFP

Des chercheurs de l'Université George Washington ont découvert que les individus étaient attentifs aux objets en fonction de leur taille réelle, et non en fonction de la façon dont nos yeux les perçoivent.

Nos yeux perçoivent les objets de différentes manières, bien qu'une voiture dispose d'une même taille réelle, selon qu'elle soit proche, ou plutôt lointaine, la taille de cette dernière ne sera pas perçue de la même manière par nos yeux.

Notre cerveau ne peut traiter qu'un nombre limité d'informations à la fois. Pour faire le tri, le cerveau utilise la taille réelle et connue de l'objet pour déterminer le degré d'attention à accorder à cet objet.

Pour cette étude, les scientifiques ont rassemblé un échantillon de participants auxquels ils ont montré plusieurs images représentant des objets du quotidien, tels qu'un domino ou une table de billard. Tous les objets étaient représentés à la même taille.

Il a été demandé aux participants de décrire chaque image et d'identifier certaines spécificités qui étaient intégrées aux objets.

Les scientifiques ont découvert que les participants parvenaient à répondre plus rapidement pour les objets plus petits, dont la taille réelle était proche de celle représentée sur les images.

Lors d'une seconde phase de test, les scientifiques ont demandé aux participants d'évaluer la taille d'objets représentés sur des images.

D'après les résultats de l'étude, les participants étaient plus rapides pour mesurer les objets de petite taille, dont la dimension représentée était proche de la taille réelle, que les objets de grande taille.

Ce qui signifie que lorsque nos yeux perçoivent deux objets à taille identiques, notre cerveau aura tendance à être attentif à l'objet dont la taille réelle est la plus petite.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
Des millions de décès dus à une consommation insuffisante de fruits et légumes ?
La manière dont les hommes stockent les graisses peut influer sur leur risque de cancer de la prostate
Une nouvelle technique d'édition génétique évite les mutations non désirées
Les humains ingèrent des dizaines de milliers de particules de plastique par an, selon un rapport
On a trouvé la limite de l'endurance humaine
Consommer des myrtilles serait bon pour le coeur
Et si les scientifiques étudiaient aussi les femelles? L'appel d'une chercheuse
Des chercheurs évaluent la motivation pour se mettre au sport via une application mobile
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.069 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.