ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 24 Janvier 2019

SANTE - Publié le 08/01/2019 à 22:36


Les jeunes qui se mutilent commettent plus de délits et crimes violents que les autres


AFP

Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs américains de l'université de Duke et britannique du King's College de Londres révèle que les jeunes qui se mutilent courent trois fois plus de risques de commettre des crimes violents en comparaison aux jeunes qui ne se mutilent pas.

D'après la présente étude, publiée dans l'American Journal of Psychiatry, une adolescente sur quatre et un adolescent sur dix s'automutilent aux Etats-Unis.

Les chercheurs ont étudié les comportements d'adolescents ayant recours à l'automutilation uniquement, et les ont comparés à ceux d'adolescents ayant recours à la fois à l'automutilation et ayant commis un ou plusieurs actes violents envers autrui.

Les chercheurs ont utilisé les résultats d'une étude précédente qui concernait 2.232 jumeaux britanniques nés entre 1994 et 1995 et qui avaient été suivis durant les deux premières années de leur vie. A l'âge de 18 ans, ces derniers ont dû répondre à des questions concernant l'automutilation au cours d'entretiens. Leurs infractions violentes ont quant à elles été recueillies par le biais de questionnaires à 18 ans et d'une consultation du casier judiciaire à leurs 22 ans.

L'étude suggère que les jeunes qui s'automutilent et qui commettent des crimes violents présentent plus de risques d'avoir vécu des traumatismes tels que la maltraitance durant leur enfance.

Pour l'équipe de recherche, les adolescents qui s'automutilent voient la violence comme un moyen de résoudre leurs problèmes, et c'est ainsi qu'ils commencent à l'utiliser sur autrui.

Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Il existe un lien entre hospitalisations d'urgence et déclin des fonctions cognitives
Naissances, décès, mariages, espérance de vie : la France en chiffres
Faire de l'exercice réduit les risques de mortalité pour les personnes diabétiques
Le glyphosate, un herbicide controversé massivement utilisé
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Adopter un régime végétalien est bon pour le coeur, surtout pour les sportifs
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Adopter un mode de vie similaire à celui des chasseurs cueilleurs permettrait de rester en bonne santé
La taille et le poids influenceraient plus la longévité féminine que masculine
Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit
La NASA et la Chine collaborent sur la Lune
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.