ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

SCIENCE - Publié le 08/01/2019 à 13:07


Un tsunami a frappé en 1076 le sud de la Chine, aujourd'hui densément peuplé


AFP

Un tsunami majeur a frappé la côte méridionale de la Chine en 1076, ont annoncé des chercheurs chinois, mettant en garde contre les implications de cette étude pour une côte aujourd'hui densément peuplée et dotée de plusieurs centrales nucléaires.

Des preuves scientifiques de plus en plus nombreuses suggèrent qu'un tremblement de terre dans la fosse de Manille a créé un mur d'eau qui a déferlé il y a environ mille ans sur ce qui est maintenant la province chinoise du Guangdong.

Ce tsunami a provoqué un "déclin culturel radical", selon les chercheurs.

Les scientifiques pensent être en mesure de déterminer l'année exacte: 1076. Selon eux, ces données nouvelles devraient inciter à vérifier si cette région est en mesure aujourd'hui de faire face au risque de tsunamis.

"Cette étude confirme le risque de tsunami en mer de Chine méridionale", écrivent les chercheurs de l'Université des sciences et technologies et de East China Normal University dans le numéro de janvier du Chinese Science Bulletin.

"Un tel risque devrait être pris en compte dans la planification et la construction futures de centrales nucléaires, de ports et de réserves de pétrole sur les côtes chinoises", préviennent-ils.

Un certain nombre de centrales nucléaires sont déjà installées sur la côte méridionale de la Chine, notamment à Fuqing et dans la baie de Daya, alors qu'un réacteur devrait démarrer prochainement à Taishan.

Cette région, l'une des plus densément peuplées du monde, compte aussi d'importantes villes côtières comme Hong Kong, Macao, Xiamen et Quanzhou.

La vulnérabilité des centrales nucléaires aux événements sismiques est devenue un sujet d'inquiétude majeur depuis le tremblement de terre suivi d'un tsunami, qui a frappé la centrale japonaise de Fukushima en 2011, provoquant le pire accident nucléaire depuis Tchernobyl.

L’équipe de chercheurs chinois a découvert pour la première fois en 2013 des preuves d’une vague destructrice sur l’île de Dongdao, située au milieu de la mer de Chine méridionale.

Des roches et des coraux avaient été déplacés à 200 mètres du rivage, avaient observé les chercheurs qui ont conclu que seule une force d’eau importante avait pu le faire.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Les plus vieilles traces d'usage de cannabis découvertes en Asie centrale
Les poissons aussi ont des chagrins d'amour
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
En Bolivie, ces tours funéraires pré-inca qui ont survécu au passage du temps
Italie: l'Etna se réveille
La fin de Néandertal expliquée par une baisse de la fécondité
Chez des singes d'Afrique, la communication en partie innée
Décès du physicien Murray Gell-Mann, découvreur des quarks
De la bière des pharaons recréée avec une levure de 3.000 ans
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.