ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 21/12/2018 à 00:03


La sonde InSight a déployé sur Mars son sismomètre français


AFP

L'atterrisseur InSight, arrivé sur Mars le mois dernier, a déployé avec succès sur la surface de la planète rouge un sismomètre hypersensible de fabrication française, instrument clé pour la suite de cette mission scientifique, a déclaré la NASA jeudi.

Cet instrument valant des dizaines de millions d'euros a été conçu par l'agence spatiale française, le Cnes, afin d'écouter les vibrations à l'intérieur de la planète et d'en apprendre ainsi plus sur l'histoire de sa formation.

« Le déploiement du sismomètre est tout aussi important que l'atterrissage d'InSight sur Mars », a déclaré Bruce Banerdt responsable scientifique de la mission au sein de l'agence spatiale américaine.

« Le sismomètre est l'instrument le plus prioritaire d'InSight : nous en avons besoin pour atteindre environ les trois quarts de nos objectifs scientifiques », a-t-il ajouté.

L'atterrisseur, qui transporte de multiples instruments, a utilisé mercredi son bras robotisé pour déposer le sismomètre sur le sol, à 1,64 mètre en face de lui, a détaillé la NASA.

L'instrument SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure) écoutera les plus infimes vibrations du sol, provoquées principalement par les ondes de choc des météorites et les séismes.

Ces ondes permettront de dessiner la première carte en trois dimensions de l'intérieur de Mars, permettant de mieux comprendre la formation, il y a des milliards d'années, de cette planète.

« Avoir ce sismomètre sur le sol, c'est comme tenir un téléphone près de son oreille », a expliqué le géophysicien français Philippe Lognonné, chercheur de l'Institut de Physique du Globe de Paris et père du précieux instrument.  

« Nous sommes enchantés d'être maintenant dans la meilleure des positions pour écouter toutes les vagues sismiques en dessous de la surface martienne », s'est-il réjoui.

La sonde InSight, qui vaut 993 millions de dollars, est arrivée sur Mars le 26 novembre.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
La conquête de l'espace en dix grandes dates
Il y a bientôt 50 ans, deux Américains marchaient sur la Lune
La Station spatiale internationale ouverte aux touristes en 2020
SpaceX assure que la visibilité de ses 60 satellites Starlink va diminuer
La NASA prépare l'envoi d'équipements sur la Lune en 2020
Panique astronomique face à la constellation de satellites de SpaceX dans le ciel
Détournements astronomiques dans le secteur spatial russe
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Après la Lune, le premier pas sur Mars dans les années 2030... ou 2060?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.