ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

PLANETE - Publié le 18/12/2018 à 15:50


La quasi-totalité des poissons en grande surface non issus de la pêche durable


AFP

La quasi-totalité des poissons présents sur les étals des grandes surfaces ne sont pas issus de la pêche durable, notamment le cabillaud, la sole et le bar, pourtant menacés par la surpêche, selon une enquête publiée lundi par l'UFC-Que Choisir.

Selon l'association de consommateurs, qui a mené une enquête auprès de 1.134 poissonneries de grandes surfaces entre le 20 janvier et le 3 février derniers, pas moins de 86% des poissons vendus dans la grande distribution sont pêchés selon des méthodes non durables ou dans des stocks surexploités.

Or, précise l'association dans un communiqué, "88% des stocks de poissons européens sont actuellement surexploités ou voient leur capacité à se reconstituer menacée, induisant dès lors un risque d'effondrement des stocks pour des espèces particulièrement menacées telles que le bar".

L'enquête avait un double objectif, souligne UFC-Que Choisir: vérifier le respect des mentions obligatoires sur les méthodes de pêche et les zones de capture et analyser les résultats sur la durabilité des ressources exploitées, tant en termes de méthodes de pêche que de zones de captures.

"Le résultat est malheureusement tristement sans appel: la grande distribution n'a aucune politique d'approvisionnement durable pour les trois espèces étudiées", affirme l'association.

Or, trois quarts des achats de poissons frais et autres produits de la mer des consommateurs français sont réalisés dans la grande distribution, selon une étude de l'institut FranceAgrimer datant de septembre 2018.

Par ailleurs, poursuit l'association, dans deux tiers des cas, les mentions obligatoires sont "absentes, fantaisistes ou trop vagues".

Ainsi, "avec plus de trois poissons sur quatre mal étiquetés, Intermarché décroche la palme, talonné par Système U et Leclerc qui totalisent respectivement 76% et 67% d'étiquetages non conformes", affirme UFC-Que Choisir.

S'agissant des zones de capture, l'association a relevé des mentions vagues du type "Atlantique" ou "Méditerranée": "or, en l'absence de zone maritime précise, on ne peut pas identifier les poissons provenant de stocks surexploités", estime-t-elle.

Quant à l'information sur les méthodes de pêche, elle est absente pour un poisson sur quatre, précise UFC-Que Choisir.

Interrogé par l'AFP lundi, Intermarché a affirmé être "en train d'étudier l'enquête" et indiqué "espérer" être en mesure de réagir mardi, tandis que ni Système U ni Leclerc n'étaient en mesure de répondre aux critiques formulées par l'UFC-Que choisir.

Contacté lui aussi, le ministère de l'Agriculture n'a pas réagi dans l'immédiat.

Compte tenu des résultats de cette enquête, l'association demande à ce que les ministres européens de la Pêche alignent "strictement les futurs quotas sur les recommandations émises par les experts du Conseil international pour l'exploration de la mer" et que "l'étiquetage réglementaire intègre un indicateur explicite de la durabilité du poisson".

Elle annonce par ailleurs qu'elle saisit la Répression des fraudes afin qu'elle réalise des contrôles sur le respect des dispositions réglementaires d'étiquetage.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
Océans: en vue du G20, Tokyo affiche des mesures contre la pollution plastique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.059 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.