ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 24 Janvier 2019

SANTE - Publié le 13/12/2018 à 12:19


Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète


AFP

Certaines bactéries intestinales pourraient avoir des propriétés "anti-diabétiques" et ainsi, aider à traiter les patients atteints de diabète de type 2, selon une équipe de chercheurs, qui a reçu mercredi un prix pour financer son projet de recherche.

Les chercheurs, qui ont déjà identifié 24 souches de bactéries, veulent maintenant les isoler et les cultiver de façon industrielle, puis tester leur efficacité chez la mouche drosophile et la souris, avant un essai clinique chez l'homme en 2020, a expliqué le Dr Hubert Vidal, directeur de recherche à l'Inserm, au cours d'une conférence de presse organisée par la Fondation francophone pour la recherche sur le diabète (FFRD).

"On ne va pas soigner le diabète juste avec des probiotiques", avertit toutefois le chercheur. Il s'agit plutôt d'utiliser ces bactéries "en synergie avec d'autres molécules".

Parmi les pistes envisagées, les bactéries ayant prouvé leur efficacité pourraient permettre de prescrire aux malades une dose plus faible de metformine. Cet antidiabétique oral est le plus prescrit aux patients diabétiques de type 2 (sous les noms commerciaux Glucophage, Stagid et leurs génériques), mais il provoque souvent des troubles digestifs.

Le diabète est un trouble d'assimilation des sucres par l'organisme. Le diabète de type 2, qui représente 90% des cas et qui progresse le plus, correspond à une hausse prolongée du taux de sucre dans le sang, souvent liée à l'obésité et à la sédentarité.

On sait depuis plusieurs années que le déséquilibre du microbiote intestinal joue un rôle dans le diabète, mais on est encore loin de pouvoir en tirer des traitements, car "il existe un verrou important dans l'identification et la sélection de souches bactériennes ayant une réelle efficacité", par exemple pour améliorer la dégradation du glucose ou la sensibilité à l'insuline, explique ce spécialiste du diabète et de la nutrition.

Autre difficulté: faire en sorte que les bactéries identifiées conservent leurs propriétés et ne "dérivent" par lorsqu'on les cultive puis qu'on les prépare pour les utiliser en thérapie.

Enfin, "ce n'est pas parce qu'on rajoute une souche bactérienne dans notre microbiote qu'on va juste avoir l'effet bénéfique de cette souche", a souligné le Dr Vidal. "Il va y avoir tout un rééquilibrage de l'écosystème (...) avec des interactions qui peuvent être positives ou négatives".

L'allocation de recherche de 300.000 euros octroyée par la FFRD permettra à son équipe - en collaboration avec trois autres groupes de chercheurs - de franchir les étapes jusqu'au début de l'essai clinique, a-t-il expliqué, ajoutant chercher des partenaires industriels pour la suite de l'étude.

Le monde comptait plus de 425 millions de diabétiques en 2017, et leur nombre pourrait passer à 629 millions en 2045, selon la Fédération internationale du diabète (FID).

Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Il existe un lien entre hospitalisations d'urgence et déclin des fonctions cognitives
Naissances, décès, mariages, espérance de vie : la France en chiffres
Faire de l'exercice réduit les risques de mortalité pour les personnes diabétiques
Le glyphosate, un herbicide controversé massivement utilisé
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Adopter un régime végétalien est bon pour le coeur, surtout pour les sportifs
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Adopter un mode de vie similaire à celui des chasseurs cueilleurs permettrait de rester en bonne santé
La taille et le poids influenceraient plus la longévité féminine que masculine
Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit
La NASA et la Chine collaborent sur la Lune
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.216 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.