ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Avril 2019

PLANETE - Publié le 10/12/2018 à 18:51


Grande Barrière: les coraux ayant survécu au blanchissement sont plus résistants


AFP

Les coraux de la Grande Barrière australienne ayant survécu au blanchissement consécutif au réchauffement de la mer se sont montrés plus résistants à l'épisode de chaleur suivant, ont annoncé mardi des chercheurs, qui y voient un signe « positif » pour l'écosystème menacé.

Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1981, la Grande Barrière s'étend sur environ 2300 kilomètres le long de la côte nord-est de l'Australie et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde. Elle a subi en 2016 et 2017 deux épisodes de blanchissement sans précédent de ses coraux.

De vastes étendues sont mortes ou ont été endommagées, en particulier les coraux de forme branchue, comme les tables.  

Le blanchissement est provoqué par la hausse de la température de l'eau, laquelle entraîne l'expulsion d'algues symbiotiques, qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments.

Le professeur Terry Hugues, chercheur à l'Université James Cook, qui dirige depuis longtemps les travaux sur le blanchissement des coraux, a cependant publié une nouvelle étude dans le journal Nature Climate Change selon laquelle la réaction du récif a différé d'une année à l'autre.

« Nous avons été étonnés de constater un moindre blanchissement en 2017, car les températures étaient encore plus extrêmes que l'année précédente », a déclaré le professeur Hugues à l'AFP.

La partie septentrionale du récif, la plus gravement touchée en 2016, l'a « bien moins » été en 2017, alors que certaines parties des coraux ont été soumises aux mêmes niveaux de stress au cours des deux étés.

Dans le centre du récif, les niveaux de blanchissement ont été les mêmes durant ces deux années, alors même que l'exposition à la chaleur était plus grande en 2017, ont expliqué les chercheurs.

Dans la partie sud de la Grande Barrière, la moins touchée, les coraux qui avaient subi un léger blanchissement en 2016 sont restés indemnes l'année d'après.  

« Cela nous a surpris, car, si les coraux méridionaux s'étaient comportés de la même façon l'an 2 que l'an 1, nous aurions dû voir blanchir 20 à 30 % d'entre eux, ce qui n'a pas été le cas », a poursuivi le scientifique.

« On dirait donc que l'expérience de l'an 1 les a endurcis, qu'ils se sont acclimatés à des niveaux modérés d'exposition à la chaleur durant l'an 2 ... C'est le côté positif des choses ».

Il est trop tôt pour dire si l'écosystème subira début 2019 un nouvel épisode, alors que le Queensland a connu au printemps une vague de chaleur, a-t-il ajouté.  

Des études précédentes ont montré que des pans entiers des récifs coralliens de la planète risquent de mourir si les températures moyennes de surface dépassent de deux degrés Celsius les niveaux préindustriels.

Les coraux ne représentent que 0,2 % de la surface des océans, mais regroupent environ 30 % des espèces marines connues, en offrant un abri contre les prédateurs et en leur fournissant de la nourriture.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.