ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

SCIENCE - Publié le 28/11/2018 à 14:26


Un cousin géant des mammifères a nargué les dinosaures



Il y a plus de 200 millions d'années, les dinosaures ont régné dans les plaines verdoyantes de la préhistoire, mais on découvre aujourd'hui qu'ils pouvaient y rencontrer des concurrents de poids.

Des chercheurs ont révélé jeudi avoir découvert un reptile géant ressemblant à un mammifère, de la taille d'un éléphant, et qui, selon eux, pouvait rivaliser de taille avec les grands dinosaures du Trias, tels le diplodocus et le brachiosaure, cousins des sauropodes. 

Des universitaires polonais et suédois ont précisé que l'existence de ces animaux pesant dix tonnes - « cousins » éloignés des mammifères d'aujourd'hui - défie l'idée selon laquelle les dinosaures étaient les seuls grands animaux terrestres à l'époque où la Terre ne comptait qu'un seul supercontinent appelé Pangée.

Ils ont découvert des restes fossilisés d'une espèce inconnue de dicynodontes, herbivores dont la taille allait de celle d'un petit fouisseur à celle des gros broutards, généralement dépourvus de dents.

Tous les mammifères, y compris les humains, descendent des dicynodontes, qui étaient reptiles.

Ils ont réussi à survivre à l'extinction de masse la plus meurtrière, survenue il y a 250 millions d'années, qui a effacé de la surface de la Terre 90 % des espèces vivantes.  

Mais on considérait que les dicynodontes se sont éteints avant le Trias supérieur, époque où les dinosaures ont dominé le monde animal terrestre.

Une analyse d'os découverts au village silésien polonais de Lisowice a démontré qu'un animal baptisé Lisowicia bojani vécut il y a quelque 205 à 210 millions d'années, soit environ dix millions d'années plus tard que les dicynodontes identifiés jusqu'à présent.  

« La découverte de Lisowicia change notre vision de l'histoire des dicynodontes, cousins des mammifères du Trias. Elle pose aussi beaucoup de questions quant aux facteurs qui ont rendu ces derniers, et les dinosaures, aussi grands », a déclaré Tomasz Sulej, de l'Académie polonaise des Sciences, qui a travaillé sur ce problème.

« La découverte d'une espèce aussi importante arrive une fois dans la vie d'un homme », a-t-il ajouté.  

Le rapport, publié dans le journal Science, indique que Lisowicia devait être de 40 % plus grand que tous les dicynodontes découverts auparavant.  

« Les dicynodontes étaient des animaux étonnamment performants du Trias moyen et supérieur », a relevé Grzegorz Niedzwiedzki, de l'Université d'Uppsala en Suède.  

« Lisowicia est extrêmement intéressant, car il fait s'écrouler pas mal d'idées traditionnelles sur les reptiles mammaliens du Trias », a-t-il ajouté.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


De la bière des pharaons recréée avec une levure de 3.000 ans
Comment les mères bonobos aident leurs fils à se reproduire
Le nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur
Un autre dinosaure-oiseau tenait compagnie à l'Archéoptéryx
L'ancêtre commun des humains modernes et de Neandertal sans doute plus ancien qu'on ne croyait
Hyptiotes cavatus, l'araignée qui se catapulte vers sa proie
A base de plantes ou de cellules, les alternatives à la viande foisonnent
Pour protéger la nature et l'Homme, la science prône des changements profonds
Egypte: découverte d'un cimetière de l'Ancien Empire à Guizeh
Italie : enquête sur l'ADN de Léonard de Vinci à partir d'une mèche de cheveux
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.