ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

PLANETE - Publié le 17/11/2018 à 12:12


Une carte postale géante de 125 000 messages pour le climat



La plus grande carte postale de tous les temps, selon le Guinness Book, composée de 125 000 messages et dessins d'enfants et d'adolescents du monde entier, a été déployée vendredi sur un glacier suisse pour attirer l'attention sur le changement climatique.

L'opération a été organisée par la Direction du développement et de la coopération suisse et la Fondation WAVE (World Advanced Vehicle Expedition) sur le glacier Aletsch (sud), à plus de 3400 mètres d'altitude, en prévision de la COP24 sur le climat qui se tiendra en décembre en Pologne.

Des plaques composées chacune de 64 cartes plastifiées ont été déployées côte à côte sur un carré d'environ 2500 m2 sur lequel on peut lire ces deux messages en anglais : « STOP GLOBAL WARMING # 1.5 °C » (Stop au réchauffement climatique # 1,5 °C) et « WE ARE THE FUTURE GIVE US A CHANCE » (Nous sommes l'avenir, donnez-nous une chance).  

Le récent rapport spécial du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) montre qu'il est encore possible, à certaines conditions, de limiter le réchauffement planétaire à +1,5 °C. Ce seuil permettrait de contenir les effets négatifs à un niveau acceptable.  

Selon les organisateurs, des établissements scolaires de 35 pays ont participé à cette campagne.  

Ils ont annoncé qu'une carte postale de la mosaïque géante va être envoyée aux participants de la COP24 depuis le bureau de poste le plus haut d'Europe, situé au col de Jungfraujoch, qui surplombe le glacier Aletsch.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
Avec le réchauffement, le plancton migre vers le nord
Une étude confirme que la chasse à l'ortolan accélère son déclin
Un gaz néfaste pour la couche d'ozone, pourtant interdit, repéré en Chine
Le Botswana lève l'interdiction de chasser l'éléphant
Phoques décapités : deux marins-pêcheurs convoqués devant la justice
Faidherbia Albida, arbre refuge de l'agriculture sahélienne
A Cannes, la fin d'un faux récif de vieux pneus, une hérésie environnementale
En Irak, les marais misent sur l'écotourisme pour redevenir jardin d'Eden
Corée du Sud : retour de l'ibis nippon 40 ans après son extinction
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.049 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.