ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 16/11/2018 à 13:02


La météo retarde le décollage d'une fusée de la NASA devant ravitailler l'ISS



Les nuages et la pluie ont repoussé à samedi le décollage d'une fusée américaine chargée de ravitailler les trois membres d'équipage de la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé la NASA jeudi.  

La fusée Antares transportant une capsule Cygnus dans sa coiffe devrait maintenant s'envoler à 4 h 01 samedi du pas de tir de la NASA à Wallops Island, en Virginie, sur la côte Atlantique. Son départ avait été initialement repoussé de jeudi à vendredi, avant d'être une nouvelle fois retardé.

« Les équipes ont décidé d'attendre un jour supplémentaire pour le lancement après avoir évalué les conditions météorologiques défavorables », a déclaré dans un communiqué Northrop Grumman, la société qui sous-traite la mission de transport de la capsule Cygnus pour la NASA.  

« Les prévisions pour un lancement samedi se sont considérablement améliorées », précise cette même source.  

C'est le premier lancement depuis l'échec de la fusée russe habitée Soyouz le 11 octobre.

La fusée Antares doit atteindre l'ISS à 4 h 20 HE lundi, au lendemain de l'arrivée du cargo spatial russe Progress, qui doit lui partir de Baïkonour vendredi 16 novembre à 13 h 14 HE.

La capsule Cygnus pourra rester amarrée jusqu'à 90 jours à l'ISS. Elle y déposera aussi de l'eau, de la nourriture, des vêtements, et plusieurs expériences scientifiques. Plus de trois tonnes de fret en tout.

Trois astronautes - un Allemand, un Russe et un Américain - sont actuellement à bord de l'ISS.

Après l'incident Soyouz du mois dernier, qui n'a pas blessé les astronautes, les lancements de fusées russes avaient été suspendus. Or ce sont les seules depuis 2011 à pouvoir transporter des humains vers l'ISS.

Le prochain lancement de Soyouz, avec trois astronautes à bord, est prévu le 3 décembre.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Après la Lune, le premier pas sur Mars dans les années 2030... ou 2060?
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
La Chine à la recherche du manteau lunaire
SpaceX lance la première vague de sa constellation de satellites
Mission lunaire: la NASA demande une rallonge budgétaire de 1,6 milliard
L'exercice de simulation d'astéroïde a fini par l'annihilation de New York
Si un astéroïde fonçait sur la Terre, que ferait-on?
Un premier séisme détecté sur Mars
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.