ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Juillet 2019

INSOLITE - Publié le 07/11/2018 à 13:54


Australie: la folle chevauchée d'un gigantesque train sans conducteur



Un gigantesque train de 268 wagons de minerai de fer a parcouru lundi plus de 90 kilomètres sans conducteur dans la solitude de l'extrême nord-ouest de l'Australie, avant que l'on ne parvienne à le faire dérailler.

Ce train doté de quatre locomotives et appartenant au géant minier BHP avait débuté sa folle chevauchée après que son conducteur en fut descendu dans la nuit de dimanche à lundi pour inspecter un wagon.

On ignore ce qui lui a permis de se mettre en branle pour atteindre bientôt la vitesse de 110 km/h sur la voie ferrée reliant Newman et la ville portuaire de Port Hedland, dans l'Etat d'Australie-Occidentale.

BHP a décidé par mesure de sécurité de faire dérailler le train avant qu'il n'atteigne Port Hedland. Personne n'a été blessé dans l'opération qui a cependant endommagé les voies sur 1.500 mètres.

D'impressionnantes images diffusées par le journal The West Australian montrent l'enchevêtrement de wagons le long de la voie, certains partiellement enfouis sous leur cargaison ocre.

Le Bureau australien de sécurité des transports a annoncé qu'une enquête avait été ouverte pour comprendre notamment comment le train s'était retrouvé à avancer sans pilote.

BHP a indiqué que les opérations de déblaiement et de réparation de cette voie ferrée cruciale pour les exportations de minerai de fer prendraient une semaine.

Le groupe anglo-australien a cependant indiqué qu'il puiserait dans ses réserves de minerai de fer et que l'accident n'impliquerait pas de rupture dans les approvisionnements.

L'action de BHP cédait mercredi 1,21% à 33,14 dollars australiens à la Bourse de Sydney, en raison d'informations en Grande-Bretagne sur les poursuites judiciaires visant le groupe à la suite de la catastrophe de Samarco au Brésil.

En novembre 2015, la rupture de ce barrage (copropriété de BHP et du brésilien Vale), constitué de déchets de minerai de fer, avait entraîné une gigantesque coulée de boue, qui avait fait 19 morts et provoqué un drame écologique majeur.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une tortue à deux têtes naît en Malaisie
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Le chien, meilleur ami de l'homme contre les punaises de lit
Inde: le son des abeilles pour éloigner les éléphants des rails
Une tapisserie Game of Thrones de 90 mètres bientôt à Bayeux
Sa famille le croyait mort, un Américain réapparaît lors d'un barbecue
Une tête géante de Trump immergée dans une rivière en France
France: procès du coq Maurice, nuisance sonore ou symbole de la ruralité?
L'égoportrait cinq fois plus mortel que les attaques de requins
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.073 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.