ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Novembre 2018

SANTE - Publié le 31/10/2018 à 02:22


Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques



Pour de nombreuses trentenaires, un dilemme se pose sur l'écart idéal entre deux grossesses. Il est souvent préconisé aux femmes d'attendre 18 ou 24 mois... Mais avec l'âge, les risques généraux liés à la grossesse augmentent.

Une étude parue lundi dans le Journal de l'Association médicale américaine (Jama) sur la base de 150 000 grossesses au Canada de 2004 à 2014 conclut qu'un intervalle de moins d'un an augmente nettement les risques, quel que soit l'âge, mais suggère qu'au-delà de douze mois, il n'y pas de grande différence.

« Les grossesses rapprochées posent des risques pour les femmes de tout âge », dit à l'AFP l'auteure principale Laura Schummers, aujourd'hui chercheuse postdoctorale à l'université de Colombie-Britannique. Mais « nous avons trouvé des niveaux de risques similaires entre 12 et 24 mois ».

« La réduction du risque est très faible entre 12 et 18 mois », ajoute-t-elle.

L'intervalle est calculé comme la durée séparant la naissance du premier enfant et la date de conception du second.

Pour les femmes de plus de 35 ans spécifiquement,  des grossesses rapprochées de 3, 6 ou 9 mois augmentent fortement le risque de complications sérieuses pour la maman, mais ce n'est pas le cas pour les femmes de 20 à 34 ans.

Concernant le bébé, en revanche, le danger était augmenté chez les femmes de tout âge (enfant mort-né, mort dans la première année, poids extrêmement faible, grand prématuré) mais plus prononcé encore chez les femmes plus jeunes. Ces événements restent certes rares, à environ 2 % des grossesses dans la population étudiée.

Lorsque l'intervalle est de seulement six mois, le risque de naissance prématurée spontanée augmente de 59 % par rapport à un intervalle de dix-huit mois, ont observé les chercheurs.

Les préconisations officielles aux États-Unis sont d'attendre au moins 18 mois. L'Organisation mondiale de la santé recommande au moins 24 mois.

« Ces conclusions devraient rassurer particulièrement les femmes plus âgées », écrivent les chercheurs en conclusion de leur article, en espérant que ces travaux aideront les mères à mieux prendre en compte différents risques : celui d'anomalies génétiques et d'infertilité, qui augmente avec l'âge ; et celui de fausses couches ou de naissances prématurées quand les grossesses sont trop rapprochées.

La lutte contre la paludisme au point mort, selon l'OMS
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique
La CIA avait envisagé des sérums de vérité pour ses prisonniers après le 11-Septembre
Don du sang et transfusion: les homosexuels n'ont pas augmenté le risque de transmission du VIH affirme une étude
Un régime pauvre en glucide peut aider les obèses à contrôler leur poids
Les bactéries résistantes coûtent cher en vies et en dépenses
Les bactéries multi-résistantes responsables de 33.000 morts en Europe
Une femme meurt d'un cancer après avoir reçu les poumons d'une fumeuse
Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Asticots et vin de souriceaux: en Suède, un Musée de la nourriture dégoûtante
Comment les chats utilisent leur langue pour mouiller leur fourrure, selon des chercheurs
Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.023 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.