ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 26 Mars 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 31/10/2018 à 02:19


La NASA annonce la fin du télescope spatial Kepler



La NASA a annoncé mardi que le télescope spatial Kepler n'avait plus de carburant et était mis à la retraite, après neuf ans en orbite autour du Soleil.

Le télescope spatial avait pour mission de trouver d'autres planètes aux confins de la galaxie et de l'univers, au-delà du système solaire. Il a, selon les nombreux astronomes qui l'ont utilisé, largement accompli sa mission.

« En tant que première mission de recherche d'autres planètes de la NASA, Kepler a largement dépassé nos attentes et ouvert la voie à notre exploration et notre recherche de vie dans le système solaire et au-delà », a déclaré Thomas Zurbuchen, responsable du directorat science de la NASA.

Kepler a montré que 20 à 50 % des étoiles visibles depuis la Terre avaient probablement « de petites planètes, peut-être rocheuses, et d'une taille similaire à celle de la Terre, dans une zone habitable » autour d'elles, selon la NASA.

C'est-à-dire que ces exoplanètes sont situées à des distances où l'eau liquide, considérée comme un ingrédient indispensable à la vie, peut être présente en surface.

La mort de Kepler n'est pas une surprise. Depuis deux semaines, des signes montraient qu'il était à bout de carburant..

Pour Bill Borucki, ancien chef de la mission Kepler, le télescope a permis de prouver qu'il y avait « plus de planètes que d'étoiles dans notre galaxie ».

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La science française ira sur la Lune avec la Chine
Pas assez de combinaisons taille M: la NASA annule une sortie spatiale
La Nasa diffuse des photos du grand météore que personne n'avait vu
Pourquoi nos messages aux extraterrestres restent sans réponses ?
Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Les satellites commencent à rattraper leur retard informatique
Un hic pour la Nasa: toucher l'astéroïde Bennu va être plus dur que prévu
Le météore que personne n'a vu
Stephen Hawking n'est plus mais la connaissance des trous noirs progresse
La paix dans l'espace en débat sur fond de force spatiale américaine
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les graines héritent des souvenirs de leur mère
Bébés prématurés: le seuil de viabilité recule d'une semaine tous les 10 ans
Désormais rayées, fleuries ou chamarrées, les prothèses s'affichent
Alcool: près d'un quart des Français boivent trop
Le coût des maisons de retraite, un casse-tête pour les familles
 LES PLUS LUS 
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
En Chine, le marsouin du Yangtsé en survie précaire hors du fleuve
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
A Hanoï, des galettes de vers frits, délices des soirées hivernales
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.034 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.