ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 16 Janvier 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 19/10/2018 à 15:35


Un géant cosmique débusqué dans sa prime jeunesse



Des astronomes ont découvert un "géant cosmique", un groupe d'amas de galaxies d’un million de milliards de fois la masse du Soleil et constitué 2,3 milliards d'années "seulement" après le Big Bang, a annoncé l'Observatoire européen austral (ESO).

"Ce fut une réelle surprise de constater l’existence d’une structure aussi évoluée au sein d’un Univers relativement jeune !", a déclaré Olga Cucciati de l’Institut national d'astrophysique (INAF) de Bologne qui dirige l’équipe à l’origine de la découverte.

La structure serait la plus vaste et la plus massive découverte à ce jour dans l’Univers primitif. "L’énorme masse du proto-superamas est estimée à plus d’un million de milliards de fois la masse du Soleil. Cette masse colossale est semblable à celle des structures les plus étendues de l’Univers contemporain", précise l'ESO.

Baptisé Hyperion, ce géant cosmique a été débusqué dans la constellation du Sextant, près de l'équateur céleste grâce au Very Large Telescope de l’ESO installé dans l'Atacama au Chili.

Si ses dimensions sont comparables à celles de superamas actuels, sa structure est, elle, très différente.

Selon les chercheurs, Hyperion est doté d’une structure complexe, composée d’au moins sept régions de densité élevée liées entre elles par des filaments de galaxies. Alors que "les superamas situés à plus grande proximité de la Terre (donc plus vieux, ndlr) sont caractérisés par une distribution de masse plus concentrée et une architecture davantage structurée", explique Brian Lemaux, astronome à l’Université de Californie.

Une différence qui pourrait découler des effets prolongés de la gravité: contrairement à Hyperion, les superamas observés dans l’univers proche, à plus de 13 milliards d'années après le Big Bang, ont disposé de plusieurs milliards d’années supplémentaires pour condenser leur matière en des régions de densité plus élevée.

Selon les astronomes, les dimensions qu’arbore Hyperion dans un Univers si jeune laissent présager qu’il évoluera de façon similaire.

Face cachée de la Lune: le robot chinois face au défi des cratères
La Chine, rivale céleste des États-Unis
Un vaisseau chinois se pose sur la lune
Une sonde de la NASA fait l'histoire
Une sonde de la NASA s'apprête à un survol historique le jour de l'An
Trois astronautes de l'ISS de retour sur Terre
La sonde InSight a déployé sur Mars son sismomètre français
Trump crée un commandement militaire pour l'espace
La NASA invite le basketteur Stephen Curry à vérifier qu'on a bien marché sur la Lune
La comète Wirtanen s'approche de la Terre
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.035 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.