ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

SANTE - Publié le 10/10/2018 à 13:14


Première greffe de foie d'une mère séropositive à son enfant



Pour sauver un enfant séronégatif malade du foie, des médecins sud-africains n'avaient d'autre choix que de lui greffer une partie du foie de sa mère, contaminée par le sida. Leur opération, une première mondiale, semble avoir réussi.

L'équipe de l'université du Witwatersrand à Johannesburg a annoncé jeudi qu'un an après l'opération, l'enfant ne semblait pas présenter les signes d'une infection par le virus VIH.

« Dans les semaines qui ont suivi la greffe, nous pensions que l'enfant était séropositif », a expliqué le chirurgien, Jean Botha, dont les travaux sont publiés dans la revue Aids.

Toutefois, des tests récents laissent à penser que leur petit patient n'a finalement pas été infecté.

Le traitement qui lui a été prescrit « pourrait avoir empêché la contamination par le VIH. Nous ne le saurons de manière définitive qu'avec le temps », a ajouté le Dr Botha.

Le patient, qui attendait une greffe depuis six mois, était régulièrement hospitalisé pour des complications qui engageaient son pronostic vital.  Faute de donneur compatible, sa mère a plusieurs fois offert un morceau de son foie.

« Sans greffe, l'enfant serait certainement décédé », a estimé l'université du Witwatersrand à Johannesburg, dont le centre médical a accueilli ce succès chirurgical.

L'opération présentait « des risques de transmission du sida pour le receveur » mais elle a été tentée en raison des « circonstances exceptionnelles » de la situation du jeune patient, a expliqué l'université dans un communiqué.

Les médecins avaient donc décidé de partir du principe que l'enfant allait contracter la maladie. Il suit un traitement préventif anti-VIH.

Cette greffe, une « première mondiale » réalisée à partir d'un adulte séropositif dont la charge virale était indétectable, offre de nouvelles alternatives pour les demandeurs d'organes. Elle « présente un nouveau vivier de donneurs vivants qui pourraient permettre de sauver des vies », se sont réjouis les chercheurs.

L'Afrique du Sud est le pays au monde le plus touché par l'épidémie de sida avec 7,1 millions de séropositifs, soit 18,9 % de sa population adulte.

En 2017, 14 enfants sont décédés à Johannesburg alors qu'ils étaient en attente d'une greffe du foie.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
Plus d'un Français sur deux a déjà renoncé à un achat alimentaire en raison d'un manque d'information sur l'emballage
Cancer du sein : un régime alimentaire sain pourrait réduire les risques de décès
Une étude éclaire les traces laissées dans notre mémoire par la peur
Rougeole: les politiques de vaccination insuffisantes pour contrer l'épidémie
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé
Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.073 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.