ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 09/10/2018 à 11:45


Le touriste lunaire japonais ne s'attend pas à un entraînement trop dur



Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa sera-t-il prêt pour son voyage autour de la Lune, prévu vers 2023? Sans problème, a-t-il assuré mardi, anticipant un entraînement "pas trop dur" auquel il pourra s'adonner après ses six heures de travail quotidiennes.

Le fondateur de la compagnie spatiale privée américaine SpaceX, Elon Musk, avait annoncé en septembre le nom du futur touriste lunaire, premier humain à faire le tour de la Lune depuis la fin du programme Apollo en 1972. Seuls 24 Américains, tous hommes et blancs, l'ont fait, dont douze qui ont marché sur le sol lunaire.

"Nous n'avons pas encore décidé quelle formation je vais devoir suivre mais Elon Musk m'a dit que cela ne devrait pas être trop dur", s'est amusé Maezawa lors d'une conférence de presse bondée à Tokyo.

Cet homme d'affaires décontracté de 42 ans, qui s'est enrichi en créant et dirigeant la galerie marchande de vêtements Zozotown, assure qu'il le trouvera le temps nécessaire pour l'entraînement.

"Je ne travaille pas du matin au soir. Je vais au bureau trois à quatre fois par semaine et j'essaie de rentrer chez moi au bout de six heures", a-t-il affirmé, en accord avec les règles de sa société destinées à laisser aux employés le temps de développer leurs projets personnels.

Yusaku Maezawa prendra place à bord de la future fusée BFR, que SpaceX est en train de construire à Los Angeles, avec plusieurs artistes qu'il choisira lui-même. Il a reçu "des garanties de sécurité" pour pouvoir les inviter, a-t-il précisé, même s'il n'a pas encore entamé de discussions en ce sens.

"J'ai tellement hâte de m'approcher de la Lune. Je voudrais voir la Terre en entier... Rien qu'à l'idée de la voir de mes propres yeux, j'en ai les larmes aux yeux", a-t-il encore confié.

Le milliardaire, qui s'est fait connaître comme collectionneur d'art contemporain et mécène, n'a pas nié que sa décision de s'offrir un ticket pour la Lune avait formidablement accru sa notoriété.

"Avant, j'étais connu comme +Maezawa, le type qui est dans la mode+, et maintenant je suis devenu +Maezawa, celui qui va sur la Lune+", a-t-il souri.

Mort du robot martien Opportunity 2004-2018
Le milliardaire Richard Branson prévoit son propre voyage spatial d'ici juillet
La sonde Hayabusa2 doit toucher le sol d'un astéroïde le 22 février
Le test de SpaceX pour le transport d'astronautes reporté
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
La Terre reçoit de plus en plus d'astéroïdes
Les anneaux de Saturne sont tout jeunes
Objectif Lune: l'Europe veut étudier la possibilité d'une mission avant 2025
L'astronaute Thomas Pesquet doit revoler "très bientôt
Face aux dangers de l'espace, l'ESA imagine des parades
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.044 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.