ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 7 Juillet 2020

INSOLITE - Publié le 30/09/2018 à 20:00


En Vendée, un championnat du monde de cheval... sans chevaux



Le principe est simple: un manche à balai, une tête de cheval et vous voilà cavalier d'un "cheval à deux pattes". Mais la concurrence est rude et les participants étaient nombreux samedi pour gagner le titre de "champion du monde" dans cette discipline loufoque tout juste née en Vendée.

"Dans l'humour on fait passer plein de messages", s'enthousiasme Philippe Maindron, le fondateur de ce premier "championnat du monde de cheval à 2 pattes", qui a attiré plusieurs centaines de personnes dans un parc équestre des Herbiers en Vendée.

Si les participants de 50 équipes avaient bien droit à utiliser les box pour se préparer et entraient en piste pour de véritables épreuves de saut d'obstacles, aucun cheval n'était présent sur place.

Pour départager les compétiteurs venus de toute la France, mais aussi de Belgique, du Royaume-Uni ou de Nouvelle-Zélande, plusieurs épreuves de dressage, de saut ou encore de hennissement. Une attention spéciale était aussi portée par le jury sur les chevaux en eux-mêmes. Dans ce domaine, les participants ont rivalisé d'originalité avec des chevaux à tête fleurie ou crinière colorée et étoile de shérif.

L'idée d'une telle compétition est venue à M. Maindron devant son poste de télévision il y a un an en voyant un reportage sur le "Hobby horse", un sport tout à fait sérieux et populaire pratiqué en Finlande avec des cavaliers sautant des obstacles à califourchon sur un manche à balai coiffé d'une tête de cheval.

"Ça me plaît trop, je veux être le premier à le faire en France", se dit alors Philippe Maindron, qui décide d'y ajouter une touche de dérision.

A 57 ans, ce Vendéen père de quatre enfants et grand-père n'en est pas à sa première initiative farfelue.

Après avoir dirigé pendant 14 ans une entreprise de maçonnerie d'une centaine de salariés, il a en effet créé en 2016 "Maindron production" spécialisée dans l'organisation d'événements décalés. Il puise son expérience dans le Festival de Poupet, auquel il œuvre depuis des décennies et qui a récemment attiré des dizaines de milliers de personnes en choisissant des vedettes en tête d'affiche comme Chantal Goya, Patrick Sébastien ou encore Dorothée.

Pour son "championnat du monde de cheval à 2 pattes", Philippe Maindron a notamment reçu le soutien de l'ambassade de Finlande et de l'acteur passionné de chevaux Guillaume Canet.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Tenues légères, danses vulgaires: la Chine tance 10 sites web
Japon: une attraction de maison hantée en mode drive-in face au virus
Tanzanie: un mineur devient millionnaire avec deux morceaux de tanzanite
Virus: panique en Australie, le papier toilette à nouveau rationné
Pandémie: au Japon, des geishas se convertissent au tout internet
Balade à Tokyo avec un amoureux des gants perdus
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Coronavirus: au Pakistan, une vaste vallée retrouve son confinement millénaire
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Un New-Yorkais sourd réclame en justice des sous-titres à des sites pornos
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
Norvège: premiers coups de pelle pour excaver un bateau viking
Don du corps à la science: leur utilisation pour des crash tests
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.079 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.