ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 7 Juillet 2020

INSOLITE - Publié le 26/09/2018 à 20:38


Un béluga aperçu dans la Tamise, loin de son habitat naturel



Un béluga, cétacé habituellement observé dans l'océan Arctique, évolue dans les eaux dans la Tamise, où il « nage avec vigueur » et se « nourrit normalement », a indiqué mercredi la Société royale pour la prévention de la cruauté envers les animaux (RSPCA).

L'animal a été repéré mardi à proximité de Gravesend, dans le Kent (sud-est de l'Angleterre). Il fait l'objet d'une surveillance de la Société pour la préservation des baleines et des dauphins (WDC), une ONG britannique qui milite pour leur protection, et craint qu'il ne vienne s'échouer sur les rivages du fleuve.

« Pour le moment, il n'y a aucune préoccupation majeure pour le bien-être de l'animal », a toutefois déclaré la RSPCA, soulignant dans un communiqué que le cétacé semblait « capable de se déplacer rapidement dans l'eau et de plonger ».

« À la suite de notre demande aux garde-côtes londoniens, nous sommes heureux de constater que les bateaux du coin se sont éloignés (de l'animal). Les cétacés ont une ouïe sensible et sont très facilement stressés ».

Les bélugas, qui peuvent atteindre une taille de 6 mètres, évoluent généralement dans les eaux glacées autour du Groenland et au nord de la Norvège et de la Russie. Espèce sociable, ils se déplacent en banc, rendant la découverte d'un individu isolé loin de son habitat naturel « préoccupante », selon Rob Lott, spécialiste des mammifères marins au sein de la WDC.

« Nous espérons que son instinct va lui permettre de quitter le fleuve et de repartir vers la mer du Nord, puis encore plus au nord », a-t-il expliqué sur la BBC.

« Plus il restera longtemps dans la Tamise, et plus l'inquiétude sera grande », a-t-il dit, le porte-parole de la WDC Danny Groves estimant de son côté que l'animal était « perdu » et avait « très probablement besoin d'aide ».

L'organisation des plongeurs britanniques pour la sauvegarde des espèces marines (British Divers Marine Life Rescue) a annoncé qu'elle envoyait sur place l'un de ses membres pour évaluer la situation. Elle dispose de pontons qui peuvent être utilisés pour remettre à l'eau des animaux échoués.

Un porte-parole de l'organisation a souligné que l'apparition d'un tel animal dans la Tamise était un évènement « rare », et a appelé le public à l'observer seulement depuis la rive, sans essayer de s'en approcher en bateau.

En 2015, deux bélugas avaient déjà été observés au large du comté de Northumberland, au nord de l'Angleterre, tandis qu'un autre avait été aperçu près des côtes d'Irlande du Nord.

En 2006, une baleine était morte après avoir remonté la Tamise jusqu'à Londres, malgré les efforts déployés pour tenter de la sauver.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Tenues légères, danses vulgaires: la Chine tance 10 sites web
Japon: une attraction de maison hantée en mode drive-in face au virus
Tanzanie: un mineur devient millionnaire avec deux morceaux de tanzanite
Virus: panique en Australie, le papier toilette à nouveau rationné
Pandémie: au Japon, des geishas se convertissent au tout internet
Balade à Tokyo avec un amoureux des gants perdus
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Coronavirus: au Pakistan, une vaste vallée retrouve son confinement millénaire
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Un New-Yorkais sourd réclame en justice des sous-titres à des sites pornos
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
Norvège: premiers coups de pelle pour excaver un bateau viking
Don du corps à la science: leur utilisation pour des crash tests
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.067 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.