ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

SANTE - Publié le 14/09/2018 à 22:14


Évaluation de l'homéopathie: la Haute autorité de santé peaufine sa méthode



La Haute autorité de Santé (HAS), saisie fin août par le ministère de la Santé pour évaluer l'efficacité de l'homéopathie et le bien-fondé de son remboursement, travaille actuellement sur la méthode à suivre, a déclaré vendredi à l'AFP sa présidente.

"Nous travaillons sur la méthode. Nous nous baserons sur les données de la science, des avis de spécialistes et de patients", a indiqué Dominique Le Guludec en marge d'un congrès sur la médecine du futur, PharmaCité, organisé à Paris par la fédération des entreprises du médicament (Leem).

L'homéopathie, "très peu d'agences en Europe l'ont évaluée. Les Anglais l'ont évaluée, et ils l'ont déremboursée" a-t-elle souligné.

L'avis de la HAS sur l'homéopathie, attendu par le ministère de la Santé d'ici fin février, risque-t-il d'être orienté, dans un sens ou dans l'autre ? "Nous sommes indépendants, et j'y tiens", a assuré Mme Le Guludec.

S'agissant du chantier plus vaste de la réforme générale de l'évaluation des médicaments en France, un projet relancé par le gouvernement en juillet, Mme Le Guludec a précisé que les conclusions des différents groupes de travail seront rendues "en avril".

"Les médicaments innovants qui arrivent sont souvent très efficaces pour un petit groupe de patients, et pas pour les autres. Or notre approche est globale, donc cela nécessite des évolutions de nos pratiques, qui vont se faire", a-t-elle déclaré lors d'une table ronde au congrès.

Les apports d'un médicament innovant sur la qualité de vie des patients, ainsi que sa capacité à générer des économies sur d'autres dépenses (par exemple en termes de coûts d'hospitalisation évités), devraient aussi être mieux pris en compte, a-t-elle ajouté.

Cependant "les innovations qui arrivent sont très complexes et n'ont jamais été aussi incertaines au moment où elles arrivent à l'évaluation", en raison de données souvent "très précoces", a-t-elle relevé.

C'est pourquoi "il ne faut rien céder sur les enjeux de sécurité, d'efficacité, d'éthique, de soutenabilité (financière, NDLR) et d'accès aux patients" de ces traitements, a-t-elle insisté, plaidant sur des remboursements réversibles, en fonction des données de suivi.

L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Les Français mangent de la viande en moyenne 3,4 fois par semaine
L'épidémie de grippe a déjà fait 1.800 morts cet hiver
Le sport a un impact positif sur la santé des enfants traités pour des cancers
Un adolescent obèse augmenterait son risque futur d'inaptitude au travail
Les Français consomment de moins en moins de vin
Homéopathie, une pratique controversée en trois grands points
Une alimentation équilibrée pourrait réduire les symptômes de dépression
Pollution: les plus pauvres et les plus vulnérables sont les plus exposés
La justice valide la procédure d'arrêt des soins pour Vincent Lambert
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.