ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Octobre 2018

SCIENCE - Publié le 06/09/2018 à 21:12


Luzia, fossile humain de 12.000 ans, réduite en cendres à Rio



La "première Brésilienne" dont on ait retrouvé la trace, Luzia, est partie en fumée à mesure que son fossile datant de 12.000 ans se consumait dans l'incendie qui a ravagé dimanche soir le Musée national de Rio de Janeiro.

"Luzia est une perte inestimable pour tous ceux qui s'intéressent à la civilisation", a déclaré à l'AFP Paulo Knauss, directeur du Musée historique national, autre haut lieu du patrimoine brésilien.

Joyau de la collection du Musée national, qui comptait plus de 20 millions de pièces de valeur, Luzia est le premier fossile humain découvert au Brésil, en 1970, dans l'Etat de Minas Gerais (sud-ouest), lors d'une mission dirigée par l'anthropologue française Anette Laming-Emperaire.

À partir de son crâne, des chercheurs de l'Université de Manchester, en Grande-Bretagne, sont parvenus à réaliser une reconstitution numérique de son visage, qui a inspiré une sculpture exposée au musée.

"Luzia est morte dans l'incendie", a déploré Katia Bogea présidente de l'Institut du Patrimoine artistique national (Iphan), citée par le quotidien Estado de S.Paulo.

Elle dénonce une "mort annoncée", pointant du doigt les fortes coupes budgétaires qui affectent la préservation du patrimoine brésilien.

Pour Paulo Knauss, ce manque de moyens est dû "à une crise institutionnelle, une crise de valeurs" qui touche le pays depuis plusieurs années.

"C'est un problème ancien, mais il faut arrêter de parler au passé, et penser à l'avenir, (...) pour inverser un processus qui nous fait honte face aux prochaines générations", conclut-il.

Considéré comme le principal musée d'histoire naturelle d'Amérique Latine, le Musée national de Rio de Janeiro, qui a célébré son bicentenaire en juin, était notamment réputé pour la richesse de ses collections de paléontologie.

L'ancien palais impérial abritait le squelette d'un dinosaure trouvé dans le Minas Gerais ainsi que 26.000 fossiles d'autres espèces disparues, comme le tigre à dents de sabre.

Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
Découverte rare de traces d'un bateau viking en Norvège
L'évolution des buveurs de lait
Kilo: le grand K bientôt déboulonné de son piédestal
Le prix Nobel de physique à trois pionniers des lasers
Un scientifique émet des propos sexistes lors d'un atelier du CERN
Une tiquothèque pour connaître l'insecte suceur de sang
Le Titan de Vorombe remporte le titre de plus gros oiseau du monde
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La mission européenne BepiColombo en route vers la planète Mercure
Dès trois ans, des enfants apprennent les gestes pour sauver des vies
Iter: des dizaines d'années et des milliards d'euros pour un chantier titanesque
Dans les mers australes, des albatros espions sur la trace de pêches illégales
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.