ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 02/09/2018 à 01:41


Grande barrière: un robot pour chasser les étoiles de mer tueuses



Des scientifiques australiens ont dévoilé vendredi un robot sous-marin capable de traquer et tuer la « couronne d'épines », une étoile de mer dévoreuse de coraux qui fait des ravages dans la Grande barrière de corail.

Le RangerBot a été mis au point à l'aide d'un don de Google et est destiné à « protéger le récif » inscrit au patrimoine de l'Humanité, ont expliqué les scientifiques de l'Université de technologie (QUT) du Queensland.

L'immense récif qui fait la taille du Japon ou de l'Italie a subi en 2016 et 2017 deux graves épisodes de blanchissement de ses coraux du fait des hausses de la température de l'eau.

Les spécialistes estiment qu'une zone de 2300 kilomètres de long pourrait avoir subi des dégâts irrémédiables, à cause du changement climatique, des activités industrielles et agricoles, et de l'acanthaster pourpre, une étoile de mer invasive, également connue sous le nom de « couronne d'épines » ou « coussin de belle-mère ».

Le robot dispose d'une autonomie de batterie de huit heures et peut surveiller et cartographier des zones de récifs à une échelle jusqu'alors impossible.

« RangerBot est le premier système robotique du monde spécifiquement conçu pour les environnements de récifs coralliens, se servant uniquement de la vision de robot pour la navigation en temps réel, l'évitement d'obstacles, et des missions scientifiques complexes », a déclaré Matthew Dunbabin, professeur au QUT.

« Ce drone océanique multifonctions peut surveiller une grande variété de problèmes qui menacent les récifs coralliens dont le blanchissement, la qualité de l'eau, les espèces invasives, la pollution et l'ensablement ».

Le robot sera également capable de détecter les acanthasters et « de déclencher une injection fatale », a-t-il ajouté, précisant que celle-ci était sans danger pour les autres espèces.

Les frites, nouvelles victimes de la sécheresse estivale en France
Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
Le quinquina, l'arbre national du Pérou, méconnu et menacé
Mexique: six spécimens d'une espèce au bord de l'extinction repérés
Un bateau testé pour lutter contre l'île des déchets
Japon: des cerisiers fleurissent, pourtant ce n'est pas le printemps
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
Un géant cosmique débusqué dans sa prime jeunesse
Les frites, nouvelles victimes de la sécheresse estivale en France
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.