ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

PLANETE - Publié le 02/09/2018 à 01:41


Grande barrière: un robot pour chasser les étoiles de mer tueuses



Des scientifiques australiens ont dévoilé vendredi un robot sous-marin capable de traquer et tuer la « couronne d'épines », une étoile de mer dévoreuse de coraux qui fait des ravages dans la Grande barrière de corail.

Le RangerBot a été mis au point à l'aide d'un don de Google et est destiné à « protéger le récif » inscrit au patrimoine de l'Humanité, ont expliqué les scientifiques de l'Université de technologie (QUT) du Queensland.

L'immense récif qui fait la taille du Japon ou de l'Italie a subi en 2016 et 2017 deux graves épisodes de blanchissement de ses coraux du fait des hausses de la température de l'eau.

Les spécialistes estiment qu'une zone de 2300 kilomètres de long pourrait avoir subi des dégâts irrémédiables, à cause du changement climatique, des activités industrielles et agricoles, et de l'acanthaster pourpre, une étoile de mer invasive, également connue sous le nom de « couronne d'épines » ou « coussin de belle-mère ».

Le robot dispose d'une autonomie de batterie de huit heures et peut surveiller et cartographier des zones de récifs à une échelle jusqu'alors impossible.

« RangerBot est le premier système robotique du monde spécifiquement conçu pour les environnements de récifs coralliens, se servant uniquement de la vision de robot pour la navigation en temps réel, l'évitement d'obstacles, et des missions scientifiques complexes », a déclaré Matthew Dunbabin, professeur au QUT.

« Ce drone océanique multifonctions peut surveiller une grande variété de problèmes qui menacent les récifs coralliens dont le blanchissement, la qualité de l'eau, les espèces invasives, la pollution et l'ensablement ».

Le robot sera également capable de détecter les acanthasters et « de déclencher une injection fatale », a-t-il ajouté, précisant que celle-ci était sans danger pour les autres espèces.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
Avec le réchauffement, le plancton migre vers le nord
Une étude confirme que la chasse à l'ortolan accélère son déclin
Un gaz néfaste pour la couche d'ozone, pourtant interdit, repéré en Chine
Le Botswana lève l'interdiction de chasser l'éléphant
Phoques décapités : deux marins-pêcheurs convoqués devant la justice
Faidherbia Albida, arbre refuge de l'agriculture sahélienne
A Cannes, la fin d'un faux récif de vieux pneus, une hérésie environnementale
En Irak, les marais misent sur l'écotourisme pour redevenir jardin d'Eden
Corée du Sud : retour de l'ibis nippon 40 ans après son extinction
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.