ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Juin 2019

FUTUR - Publié le 29/08/2018 à 23:58


Bientôt des voitures volantes? Le Japon y croit



Le gouvernement japonais a convié mercredi plusieurs grandes compagnies, dont les géants américain Uber et Boeing ou encore l'avionneur européen Airbus, pour plancher sur le développement des voitures volantes.

Mais les projets présentés à l'occasion de cette réunion au ministère montrent que ce rêve n'est pas pour demain.

L'initiative japonaise, qui reste très vague, vise à dessiner une feuille de route d'ici la fin de l'année. Les participants sont issus du secteur aéronautique (Airbus, Boeing, ANA et Japan Airlines), automobile (Uber, Subaru), ou encore technologique comme NEC.

Les voitures volantes "peuvent résoudre des problèmes de transport dans les régions isolées ou montagneuses, ou lors d'opérations de secours au moment de catastrophes naturelles", a expliqué un responsable du Meti (Ministry of Economy, Trade and Industry), Shinji Tokumasu.

"Nous avons organisé cette réunion public-privé pour faire prospérer une nouvelle industrie et la rendre profitable", a-t-il souligné.

Parmi les projets présentés mercredi, Cartivator vise un vol d'essai de son engin futuriste "SkyDrive", avec un pilote à bord, dès 2019.

L'objectif de ce groupe de jeunes ingénieurs financièrement soutenu par le constructeur Toyota: allumer la flamme des jeux Olympiques de Tokyo en 2020. A plus long terme, ils espèrent pouvoir fabriquer leur véhicule en série à l'horizon 2027.

Des dizaines d'entreprises dans le monde, dont de nombreuses start-ups, travaillent sur des appareils hybrides capables de rouler dans le trafic et de s'en extraire par la voie des airs.

Du côté des grands noms, Uber, avec son initiative "Elevate" censée désengorger les transports urbains, et Airbus, dont le véhicule volant Vahana a effectué son premier vol en février, sont très actifs sur le sujet. Le groupe industriel britannique Rolls-Royce a lui aussi présenté un projet en juillet.

L'appareil "Flyer" conçu par la start-up Kitty Hawk, financée par le cofondateur de Google, Larry Page, est lui déjà disponible depuis juin en pré-commande.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Au Chelsea Flower Show, des jardins du futur face au changement climatique
Le taxi du futur, volant et autonome?
Véhicule autonome : gare à l'impact environnemental
Premier essai en vol de la voiture volante de Boeing
Une startup lève 100 millions de dollars pour construire son avion supersonique
Les voitures volantes, fantasme éternel ou réalité à portée de main ?
Hyundai dévoile à Las Vegas un concept-car qui rampe et qui marche
Los Angeles: Elon Musk dévoile un tunnel pour révolutionner les transports urbains
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Premier vol d'un mini avion à propulsion ionique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La conquête de l'espace en dix grandes dates
Il y a bientôt 50 ans, deux Américains marchaient sur la Lune
Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.