ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 2 Juin 2020

INSOLITE - Publié le 03/08/2018 à 18:02


À Moscou, émoi hors du commun après le vol d'un chat d'un musée



Le vol mystérieux d'un chat, chouchou des visiteurs d'un musée, a suscité un émoi hors du commun à Moscou, faisant la Une de plusieurs médias de la capitale russe, avant qu'il soit retrouvé.

Beguemot, un chat noir poilu vivant depuis 2005 au Musée Mikhaïl Boulgakov à Moscou, a été baptisé en l'honneur du chat géant du même nom, personnage du célèbre roman Maître et Marguerite de cet écrivain russe.

Mercredi, les employés du musée ont sonné l'alarme et sollicité l'aide de la police après que des témoins ont affirmé qu'une inconnue l'avait enlevé et emporté dans son sac, en direction de la station de métro proche.

La nouvelle a aussitôt été reprise par les chaînes de télévision, locales et nationales. «Sa disparition a suscité la préoccupation dans tout Moscou», a rapporté la chaîne Moskva-24. «Le membre le plus important du personnel du Musée Boulgakov a disparu», a déploré TV Centre.

Le chat âgé de 15 ans a en effet un statut de membre officiel du personnel du musée et jouit d'une énorme popularité parmi les visiteurs, qui le prennent souvent en photo.

La police a lancé des recherches et quelques heures plus tard le chat a été retrouvé, près d'un théâtre non loin du musée. «Merci les amis! Sans votre aide, cela aurait pu finir de manière tragique», a écrit le personnel du Musée Boulgakov sur sa page Facebook.

Le musée a annoncé réfléchir pour lui à des mesures de sécurité supplémentaires, notamment l'achat d'un collier équipé d'un GPS.

«Beguemot est de bonne humeur aujourd'hui, il s'est déjà rétabli après le stress subi. Mais nous ne le laissons pas sortir pour l'instant», a indiqué jeudi un employé du musée à la chaîne de télévision russe NTV. Il a assuré que le chat, installé dans le bureau de l'administration, disposait de «la nourriture et tout le nécessaire».

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Coronavirus: au Pakistan, une vaste vallée retrouve son confinement millénaire
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Un New-Yorkais sourd réclame en justice des sous-titres à des sites pornos
Un Sud-Africain en quête de record dans un tonneau perché
600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
A 67 ans, une femme devient la plus vieille jeune maman de Chine
Un avocat de 2,5 kilos bat un record à Hawaii
Une famille attendait la fin des temps recluse dans une ferme
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.