ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

PLANETE - Publié le 01/08/2018 à 16:15


La France veut protéger les coraux des produits chimiques toxiques



La secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson a annoncé mercredi le lancement d'une mission destinée à identifier les produits chimiques les plus toxiques pour les récifs coralliens, afin de mieux protéger ces écosystèmes fragiles.

"La France a une responsabilité particulière à l’égard des océans et de leurs coraux", explique-t-elle dans un communiqué, alors que "11 de nos 13 territoires d’Outre-mer hébergent des récifs coralliens".

L'Agence nationale de sécurité de l'alimentation et de l'environnement (Anses) sera chargée d'identifier les produits les plus nocifs et de "proposer les mesures d'encadrement réglementaires adéquates", selon le communiqué. Il s'agit de substances chimiques pouvant être présentes par exemple dans les lessives, les cosmétiques ou encore les crèmes solaires.

L'Anses "va rendre ses conclusions au premier trimestre 2019", a précisé Brune Poirson lors d'un déplacement à l'aquarium tropical de Paris.

"Il ne s'agit pas par exemple de décider brutalement que les crèmes solaires n'ont plus d'utilité, au contraire. En revanche, il faudra certainement supprimer certaines substances chimiques", a précisé la secrétaire d'Etat.

Cette "mission océans" aura aussi pour but de "proposer de nouvelles mesures de protection des océans contre les déchets et notamment la pollution par les plastiques", selon le communiqué. La France s'est fixé un objectif de zéro plastique rejeté dans les océans en 2025.

Hawaii a récemment pris la décision d'interdire à partir de 2021 les produits solaires contenant deux substances chimiques, l'oxybenzone et l'octinoxate.

Une étude publiée en 2015 montrait que les récifs coralliens, déjà menacés par le réchauffement climatique et l'acidification des océans, souffrent de l'exposition à l'oxybenzone, utilisé dans des produits solaires en raison de sa capacité à absorber les rayons ultraviolets.

Selon cette étude, l'exposition des larves de corail à l'oxybenzone entraîne d'importantes déformations morphologiques de ces organismes, endommage leur ADN et agit comme perturbateur endocrinien. Cela a pour conséquence d'enfermer le corail dans son propre squelette, entraînant sa mort.

Les massifs coralliens recouvrent moins de 1% des fonds océaniques mais ils sont l'habitat de 25% des espèces de poissons. Les coraux protègent également les côtes et fournissent de la nourriture à environ 500 millions de personnes dans le monde, selon des estimations.

Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
Les énergies renouvelables progressent en Europe
La Zambie veut abattre 2000 hippopotames, les ONG indignées
Une rare panthère noire photographiée en Afrique
Des bases américaines menacées par le changement climatique
Prédire la floraison des cerisiers, très sérieuse mission au Japon
Les insectes, un déclin mondial sans précédent
Le nord-est de l'Australie frappé par des pluies de moussons exceptionnelles
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.