ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 11 Décembre 2018

INSOLITE - Publié le 30/07/2018 à 17:20


Un skieur français disparu en 1954 identifié grâce aux réseaux sociaux



La police italienne a pu retrouver 64 ans après sa disparition, avec l'aide des médias et des réseaux sociaux, l'identité d'un skieur français mort en 1954 à 3100 mètres d'altitude.

Des restes humains et des accessoires avaient été retrouvés le 22 juillet 2005 dans le Val d'Aoste (nord-ouest de l'Italie), aux Cimes blanches dans le Valtournenche, a expliqué dimanche dans un communiqué la police italienne.

Fin juin, la police avait lancé un appel sur les réseaux sociaux pour tenter d'identifier la victime, un homme d'une trentaine d'années selon les analyses effectuées.

Les analyses avaient permis de conclure qu'il s'agissait d'une personne aisée, au regard de la très bonne marque de ses skis en bois comportant un numéro de série, a précisé Marinella Laporta, de la police scientifique de Turin.

Sur la base de leur longueur, les enquêteurs ont conclu que le skieur mesurait 1m75, une mensuration confirmée par un médecin.

Son blouson de ski léger permettait de penser que le décès avait eu lieu au printemps. Des clichés des enquêteurs montrent en outre ses lunettes, une montre, ainsi que des morceaux de chemise avec des initiales brodées.

Ces découvertes ont été partagées fin juin sur les réseaux sociaux, les policiers estimant que l'homme n'était probablement pas Italien ce qui expliquait que les recherches en Italie n'aient donné aucun résultat.

Rapidement, une Française, Emma Nassem, a répondu après avoir entendu l'information sur une radio française et évoqué son oncle, Henri Le Masne, né en 1919 à Alençon (ouest de la France) et « décédé avec ses skis sur le Cervin en 1954, un jour de grosse tempête », selon le communiqué.

Roger Le Masne, 94 ans, le petit frère du disparu, s'est également manifesté, très ému.

« Je suis le frère d'Henri Le Masne, qui est probablement le skieur disparu voici 64 ans », a-t-il écrit dans un courriel. « Mon frère Henri, célibataire, était un personnage plutôt indépendant. Il travaillait dans l'administration civile du ministère des Finances à Paris ».

À l'époque de la disparition, Roger s'était rendu dans l'hôtel de montagne où son frère avait réservé une chambre durant quinze jours, y laissant des effets personnels ainsi que 35 000 lires et 5000 francs français. Il n'était jamais revenu d'une sortie à ski le 26 mars 1954.

Sur une photographie fournie par la famille, la police d'Aoste a identifié les mêmes lunettes retrouvées à 3100 mètres d'altitude.

Mais pour évacuer tous les doutes, Roger s'est prêté à un test ADN où apparait notamment le chromosome Y commun à plusieurs générations de membres masculins de la famille. Le 24 juillet, Henri Joseph Leonce Le Masne a ainsi été formellement identifié.

Colorado: un enfant met fin à l'interdiction des batailles de boules de neige
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Peau de renarde sur tricot, champion du monde du pull moche
En Italie, la Tour de Pise penche un tout petit peu moins
En Thaïlande, les moines rendus obèses par l'afflux d'offrandes sucrées
Iran: Louis XIV et son hygiène s'invitent en conseil des ministres
Asticots et vin de souriceaux: en Suède, un Musée de la nourriture dégoûtante
Chine: une carrière reconvertie en hôtel 5 étoiles
Italie: une truffe blanche d'Alba vendue 85 000 euros
Des passagers d'un avion se rebiffent contre une cargaison trop malodorante
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
Grande Barrière: les coraux ayant survécu au blanchissement sont plus résistants
Le cerveau des enfants abusant des écrans semble modifié
Les entrailles de la Terre grouillent de vie intraterrestre
La glace, bouée de survie pour les Iakoutes dans la plus froide région sur Terre
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une marée rouge décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.090 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.