ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

SANTE - Publié le 21/07/2018 à 16:33


L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?



Souvent loué pour ses nombreux atouts pour la santé, le café, selon deux nouvelles études américaines, apporte des bienfaits rien qu'à son odeur. Les chercheurs ont en effet découvert que le parfum d'une bonne tasse de café pouvait améliorer les performances cognitives lors de l'accomplissement de certaines tâches.

Conduites par la Stevens School of Business, la Temple University et le Baruch College, ces deux études consistaient à déterminer si l'odeur du café pouvait à elle seule être assez puissante pour stimuler les performances cognitives, alors même qu'elle ne contient pas de caféine.

Dans la première étude, les chercheurs ont examiné les performances d'environ 100 étudiants en école de commerce lors du Graduate Management Aptitude Test (GMAT), un test adaptatif sur ordinateur requis par de nombreuses écoles de commerce, et qui consiste en dix questions d'algèbre, auxquelles répondre dans un laboratoire d'informatique.

Les participants à l'étude ont été divisés en deux groupes.

Les membres du premier groupe devaient passer le test dans une atmosphère parfumée au café, tandis que ceux du groupe de contrôle passaient la même épreuve dans une atmosphère sans odeur.

Les chercheurs ont pu constater que les membres du groupe "odeur de café" avaient eu de bien meilleures notes.

Pour en savoir plus, et notamment pour déterminer si c'était bien l'odeur de café qui avait augmenté la concentration des étudiants, et par conséquent leurs performances, l'équipe de chercheurs a conçu un questionnaire de suivi, qu'elle a fait passer à 200 autres participants.

Les questions posées concernaient la croyance des participants à l'idée selon laquelle différentes odeurs pouvaient affecter les performances humaines. Les participants ont rapporté qu'ils croyaient qu'ils se sentiraient plus concentrés et pleins d'énergie, et que leurs performances lors de tâches mentales s'amélioreraient, en sentant l'odeur du café, plutôt que le parfum d'une fleur, ou aucune odeur particulière.

Ces résultats suggèrent que sentir une odeur de café, bien que la caféine n'y joue aucun rôle, a un effet similaire à la consommation de la boisson. Ceci serait dû en partie aux attentes des participants, c'est-à-dire à un éventuel effet placebo de l'odeur de café.

Les chercheurs se penchent désormais sur l'exploration des effets de l'odeur du café sur d'autres types de performances, comme le raisonnement verbal.

Le café a déjà été reconnu comme disposant d'atouts nombreux pour la santé, notamment une réduction du risque de maladie cardiaque, de diabète et de démence ; certains scientifiques suggèrent également qu'il pourrait allonger l'espérance de vie.

Les résultats de ces deux études sont publiés (en anglais) sur le site du Journal of Environmental Psychology.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Réduire sa consommation de viande au quotidien pourrait allonger l'espérance de vie
Passer au moins 2 heures par semaine dans la nature aurait des effets bénéfiques sur notre santé
Les chauves-souris, première cause de cas mortels de rage humaine aux États-Unis
Deux expressos contre une maladie orpheline, c'est fort de café
L'activité physique dès l'âge de 3 ans préserve la santé cardiovasculaire des enfants
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
La narcolepsie boosterait la créativité
Maladie de Lyme: 13 ans de controverses
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.060 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.