ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 17/07/2018 à 18:13


Indonésie: une foule en colère massacre près de 300 crocodiles



Une foule en colère a massacré près de 300 crocodiles dans une ferme d'élevage à Sorong, en Papouasie indonésienne, après qu'un homme a été tué par l'un des reptiles, ont indiqué lundi les autorités locales.

Ce déchaînement de violences singulier s'est produit samedi, après l'enterrement de la victime. L'homme avait pénétré accidentellement dans l'enceinte des crocodiles pour chercher de l'herbe pour ses vaches, ont précisé les autorités et agents de protection des animaux.

Cet habitant âgé de 48 ans a été mordu à une jambe avant d'être mortellement frappé par un violent coup de queue de l'un des crocodiles, une espèce protégée en Indonésie, selon les mêmes sources.

Des membres de la famille du défunt et d'autres habitants de ce quartier de Sorong, ville portuaire d'un peu plus de 200.000 habitants (est), sont ensuite allés voir la police pour se plaindre de la présence de cette ferme trop proche selon eux d'une zone résidentielle. Il leur a été dit que le propriétaire des lieux était d'accord pour dédommager la famille de la victime.

"Nous sommes parvenus à un accord avec la famille de la victime et avons adressé nos condoléances", a déclaré le directeur de l'agence locale de protection des animaux, Bassar Manulang.

Mais plusieurs centaines d'habitants du quartier, en colère, ont ensuite fait irruption dans la ferme armés de couteaux, machettes et pelles. Ils ont abattu 292 crocodiles, pour l'essentiel des bébés crocodiles mais aussi des adultes mesurant deux mètres de long, soit presque la totalité des reptiles qui s'y trouvaient, selon les autorités.

Des policiers et membres de l'agence de protection des animaux ont tenté d'intervenir mais ils étaient trop peu nombreux pour empêcher le massacre.

Une enquête a été ouverte.

"Pour le moment, nous continuons d'interroger des témoins", a déclaré un responsable de la police de Sorong, Dewa Made Sidan Sutrahna.

Les frites, nouvelles victimes de la sécheresse estivale en France
Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
Le quinquina, l'arbre national du Pérou, méconnu et menacé
Mexique: six spécimens d'une espèce au bord de l'extinction repérés
Un bateau testé pour lutter contre l'île des déchets
Japon: des cerisiers fleurissent, pourtant ce n'est pas le printemps
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
Un géant cosmique débusqué dans sa prime jeunesse
Les frites, nouvelles victimes de la sécheresse estivale en France
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.072 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.