ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Juin 2019

PLANETE - Publié le 14/07/2018 à 15:36


Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc



Huit rhinocéros noirs, une sous-espèce en grand danger d'extinction, sont morts après avoir été déplacés dans une nouvelle réserve du sud du Kenya, a annoncé vendredi le gouvernement kényan.

Le ministre du Tourisme et de la Faune, Najib Balala, a ordonné au Service kényan de la faune (KWS) de "suspendre immédiatement les transferts en cours de rhinocéros noirs, après la mort de huit d'entre eux", ont indiqué ses services dans un communiqué.

Le KWS n'a pour sa part pas officiellement commenté la mort de ces rhinocéros.

Ces huit animaux décédés faisaient partie d'un groupe de 11 rhinocéros noirs qui avaient été déplacés en juin des parcs nationaux de Nairobi et Nakuru vers celui du Tsavo-Est.

Le déplacement vers un nouvel habitat d'animaux menacés, qui doivent être endormis le temps du voyage, n'est pas sans risques. Mais la mort d'animaux durant ce type d'opérations est rare.

Entre 2005 et 2017, 149 rhinocéros avaient été déplacés de cette manière au Kenya et seulement huit étaient décédés, selon le ministère du Tourisme.

Les "recherches préliminaires" suggèrent que les huit rhinocéros noirs pourraient être décédés d'un "empoisonnement au sel", après avoir bu dans leur nouvel environnement une eau différente de celle à laquelle ils étaient accoutumés, a indiqué le ministère.

Une enquête complète a été ordonnée et ses résultats devraient être connus la semaine prochaine. "Une sanction disciplinaire sera assurément prise si les conclusions pointent vers une négligence ou une conduite non professionnelle de la part de membres du KWS", a ajouté le ministère.

Paula Kahumbu, la directrice de Wildlife Direct, une organisation de protection des animaux, a appelé les autorités à prendre leurs responsabilités et à expliquer ce qui s'était passé.

"Des rhinocéros sont morts, nous devons le dire ouvertement quand ça arrive et pas une semaine ou un mois plus tard", a-t-elle déclaré. "Quelque chose n'a pas marché et nous voulons savoir quoi."

Selon l'organisation Save the Rhinos, il reste moins de 5.500 rhinocéros noirs dans le monde, vivant tous en Afrique. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime que le Kenya en abrite 750.

Neuf rhinocéros ont été tués au Kenya en 2017, selon le KWS. En mai, trois rhinocéros avaient été abattus, et leurs cornes sectionnées et emportées, dans le parc national de Meru (centre).

Dans leur milieu naturel, les rhinocéros n'ont que peu de prédateurs, en raison de leur taille et de leur peau épaisse.

Mais de prétendues vertus médicinales attribuées en Asie à leur corne ont alimenté depuis des décennies un braconnage implacable qui a largement décimé l'espèce. Un kilo de corne de rhinocéros se négocie plusieurs dizaines de milliers de dollars au marché noir en Chine et au Vietnam.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
Océans: en vue du G20, Tokyo affiche des mesures contre la pollution plastique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La conquête de l'espace en dix grandes dates
Il y a bientôt 50 ans, deux Américains marchaient sur la Lune
Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.