ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 16 Juillet 2018

SCIENCE - Publié le 12/07/2018 à 12:22


Les Romains pourraient avoir chassé la baleine en Méditerranée



Il y a 2000 ans, des baleines franches et des baleines grises parcouraient la Méditerranée, selon une étude publiée mercredi, une découverte qui laisse supposer que les Romains chassaient ces cétacés et qu'ils ont contribué à leur disparition.

«Des nouvelles analyses moléculaires d'ossements trouvés dans la région de Gibraltar montrent que deux espèces de baleines aujourd'hui disparues de la Méditerranée (la baleine franche de l'Atlantique nord et la baleine grise) y étaient présentes il y a 2000 ans, probablement pour se reproduire», explique Ana Rodrigues, chercheuse au CNRS au Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier.

Les Basques, qui harponnaient les cétacés il y a 1000 ans au large des côtes de Biarritz, d'Hendaye, d'Anglet et de Saint-Jean-Pied-de-Port, étaient jusqu'à aujourd'hui considérés comme les premiers chasseurs de baleines.

Mais la découverte de ces ossements près du détroit de Gibraltar «dans des sites archéologiques d'usines romaines de salage de poisson ouvre la possibilité d'une industrie baleinière», explique la chercheuse. Cette industrie «peut avoir contribué à leur disparition», ajoute-t-elle.

Également appelées baleines noires, les baleines franches de l'Atlantique Nord (Eubalaena glacialis), sont considérées comme une espèce «en danger» par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Il en resterait moins de 500, cantonnées au large de la côte est de l'Amérique du Nord.

La baleine grise (Eschrichtius robustus) n'est aujourd'hui présente que dans le Pacifique Nord.

Les Romains étaient «extrêmement efficaces pour exploiter les ressources marines, y compris de grands poissons comme les thons», rappelle Dario Bernal-Casasola de l'université de Cadiz, en Espagne.

Ils n'avaient cependant pas «la technologie nécessaire pour capturer les grandes baleines, les espèces de haute mer, toujours présentes aujourd'hui en Méditerranée», explique Ana Rodrigues.

Mais la découverte de la présence des baleines franches et les baleines grises dans les eaux méditerranéennes à cette époque, change la donne, car ces deux espèces «sont côtières et très visibles dans leurs zones de reproduction», précise la chercheuse.

Les Romains ont donc pu les chasser à l'aide de petits bateaux à rames et des harpons à main, comme l'ont fait plus tard les chasseurs basques.

Découverte exceptionnelle d'un crâne de mastodonte, cousin de l'éléphant
Lorsqu'il s'est investi, l'humain peut être aussi bête qu'une souris
Des outils trouvés en Chine repoussent la présence de l'homme en Asie
Après le séisme de Mexico, un temple découvert dans une pyramide
Argentine: découverte d'un dinosaure géant vieux de plus de 200 milllions d'années
Les Romains pourraient avoir chassé la baleine en Méditerranée
Découverte d'un dinosaure géant en Argentine
Un extrait de l'Odyssée découvert gravé sur une tablette antique
En colonisant l'Amérique, les Européens auraient fait disparaître d'anciens chiens
Lancement d'un plan pour la science ouverte, accessible à tous
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.023 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.