ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 25 Mars 2019

SCIENCE - Publié le 12/07/2018 à 12:22


Les Romains pourraient avoir chassé la baleine en Méditerranée



Il y a 2000 ans, des baleines franches et des baleines grises parcouraient la Méditerranée, selon une étude publiée mercredi, une découverte qui laisse supposer que les Romains chassaient ces cétacés et qu'ils ont contribué à leur disparition.

«Des nouvelles analyses moléculaires d'ossements trouvés dans la région de Gibraltar montrent que deux espèces de baleines aujourd'hui disparues de la Méditerranée (la baleine franche de l'Atlantique nord et la baleine grise) y étaient présentes il y a 2000 ans, probablement pour se reproduire», explique Ana Rodrigues, chercheuse au CNRS au Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier.

Les Basques, qui harponnaient les cétacés il y a 1000 ans au large des côtes de Biarritz, d'Hendaye, d'Anglet et de Saint-Jean-Pied-de-Port, étaient jusqu'à aujourd'hui considérés comme les premiers chasseurs de baleines.

Mais la découverte de ces ossements près du détroit de Gibraltar «dans des sites archéologiques d'usines romaines de salage de poisson ouvre la possibilité d'une industrie baleinière», explique la chercheuse. Cette industrie «peut avoir contribué à leur disparition», ajoute-t-elle.

Également appelées baleines noires, les baleines franches de l'Atlantique Nord (Eubalaena glacialis), sont considérées comme une espèce «en danger» par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Il en resterait moins de 500, cantonnées au large de la côte est de l'Amérique du Nord.

La baleine grise (Eschrichtius robustus) n'est aujourd'hui présente que dans le Pacifique Nord.

Les Romains étaient «extrêmement efficaces pour exploiter les ressources marines, y compris de grands poissons comme les thons», rappelle Dario Bernal-Casasola de l'université de Cadiz, en Espagne.

Ils n'avaient cependant pas «la technologie nécessaire pour capturer les grandes baleines, les espèces de haute mer, toujours présentes aujourd'hui en Méditerranée», explique Ana Rodrigues.

Mais la découverte de la présence des baleines franches et les baleines grises dans les eaux méditerranéennes à cette époque, change la donne, car ces deux espèces «sont côtières et très visibles dans leurs zones de reproduction», précise la chercheuse.

Les Romains ont donc pu les chasser à l'aide de petits bateaux à rames et des harpons à main, comme l'ont fait plus tard les chasseurs basques.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Canada: un T-Rex découvert en 1991 est le plus grand au monde
Le physicien Marcelo Gleiser: La science ne tue pas Dieu
Mathématiques: le prix Abel attribué à une femme pour la première fois
Des lycéens enfilent la blouse de chercheurs pour étudier les tiques
Comment ragoûts et yaourts néolithiques ont sans doute conduit au f et au v
La peau s'expose à Paris
Chez les chimpanzés, la diversité culturelle aussi est victime des humains
L'intelligence des arbres décryptée par les chercheurs
Un document inédit d'Albert Einstein émerge du passé
Le Cern part à la recherche des particules associées à la matière noire
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La Nasa diffuse des photos du grand météore que personne n'avait vu
Canada: un T-Rex découvert en 1991 est le plus grand au monde
Pourquoi nos messages aux extraterrestres restent sans réponses ?
Les requins, une famille plus menacée que prévu
Un régime alimentaire pauvre en calories aide à réguler le système immunitaire
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
En Chine, le marsouin du Yangtsé en survie précaire hors du fleuve
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.