ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Novembre 2018

SANTE - Publié le 10/07/2018 à 20:26


Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé



De nombreux parents donnent à leurs bébés de la nourriture solide avant l'âge habituellement recommandé de six mois, dans l'espoir de mieux les faire dormir. Une grande étude britannique publiée lundi conforte cette pratique, bien qu'elle ne résolve pas complètement les problèmes de sommeil.

L'expérience a été menée sur 1.303 enfants de trois mois en Angleterre et au pays de Galles, choisis entre 2009 et 2012 et suivis jusqu'à leur troisième anniversaire. Les parents de la moitié d'entre eux ont été encouragés à donner de la nourriture solide, comme du poisson ou du blé, avant six mois, tandis que l'autre moitié des enfants devaient exclusivement être allaités jusqu'à six mois.

Rares sont les études ayant porté sur un aussi grand nombre d'enfants, avec un protocole aussi rigoureux, les participants ayant été répartis aléatoirement entre les deux groupes. L'étude, qui initialement portait sur les allergies, a été publiée lundi dans la revue américaine JAMA Pediatrics.

Le résultat: les enfants qui ont commencé à manger de la nourriture solide en avance dormaient plus longtemps et se réveillaient moins souvent la nuit.

L'effet est petit, mais notable.

Le nombre de réveils nocturnes est en effet loin d'être tombé à zéro, mais l'écart entre les deux groupes est jugé significatif, lorsque l'on regarde la médiane, descendue de 2,01 réveils par nuit à 1,74. Cela signifie que la moitié des enfants mangeant des aliments solides se réveillaient moins de 1,74 fois par nuit.

Une différence notable a également été enregistrée sur la durée du sommeil, avec un pic de plus de 16 minutes à l'âge de six mois.

Les chercheurs, dont Gideon Lack, du King's College London, reconnaissent qu'il est possible que les mères participant à l'étude aient répondu de façon plus positive aux questionnaires lorsqu'elles devaient donner des aliments solides, ayant anticipé un effet positif. Mais selon eux, il est improbable que ce biais se soit prolongé au-delà de six mois.

Au total, concluent-ils dans leur article, les nouvelles consignes récentes recommandant aux parents d'exposer leurs enfants plus tôt qu'auparavant à des aliments pouvant provoquer des allergies, comme les cacahuètes, pourraient aussi produire un bénéfice en terme de sommeil, tant pour les enfants... que leurs parents.

La lutte contre la paludisme au point mort, selon l'OMS
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique
La CIA avait envisagé des sérums de vérité pour ses prisonniers après le 11-Septembre
Don du sang et transfusion: les homosexuels n'ont pas augmenté le risque de transmission du VIH affirme une étude
Un régime pauvre en glucide peut aider les obèses à contrôler leur poids
Les bactéries résistantes coûtent cher en vies et en dépenses
Les bactéries multi-résistantes responsables de 33.000 morts en Europe
Une femme meurt d'un cancer après avoir reçu les poumons d'une fumeuse
Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Asticots et vin de souriceaux: en Suède, un Musée de la nourriture dégoûtante
Comment les chats utilisent leur langue pour mouiller leur fourrure, selon des chercheurs
Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.