ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 19 Novembre 2018

SANTE - Publié le 06/07/2018 à 17:29


Rougeole: troisième décès en 2018 en France, une jeune fille de 17 ans à Bordeaux



La rougeole a fait une troisième victime en France en 2018, une jeune fille de 17 ans morte au CHU de Bordeaux "des suites de complications neurologiques" liées à ce virus très contagieux, contre lequel la population est insuffisamment vaccinée.

"C'est le 2e décès causé par cette maladie en Nouvelle-Aquitaine et le 3e en France depuis novembre 2017", a annoncé vendredi l'ARS de Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué. Et le 23e décès dû à la maladie depuis 2008.

La rougeole avait déjà tué le 10 février à Poitiers une mère de famille de 32 ans qui n'avait jamais été vaccinée et qui a contracté le virus en conduisant son père aux urgences. Et le 9 juin, c'est un homme qui a été emporté à Marseille, la veille de ses 26 ans. Né immunodéprimé, il a été "probablement contaminé par un proche non vacciné", selon l'agence Santé publique France.

"La Nouvelle-Aquitaine n’est plus en phase d’épidémie" mais le combat pour la vaccination continue, insiste de son côté l'ARS.

Depuis le 6 novembre 2017, 1.096 cas de rougeole ont été confirmés dans la région (2.567 en France au total). Un cas sur quatre a nécessité une hospitalisation, douze patients ont été transférés en réanimation et deux sont décédés.

"Près de 90% de ces cas n'étaient pas ou insuffisamment vaccinés (2 doses nécessaires)", souligne l'ARS.

L'insuffisance de la couverture vaccinale en France favorise cette maladie extrêmement contagieuse : une personne atteinte peut contaminer jusqu'à 20 personnes.

- Scepticisme au pays de Louis Pasteur -

Le pays a certes évité une épidémie comme celle qui avait touché 24.000 personnes entre 2008 et 2012, dont près de 15.000 en 2011. Mais cela n'empêche pas des complications parfois tragiques (pneumopathies, méningo-encéphalite, etc.) qui, sans entraîner systématiquement la mort, peuvent provoquer de lourdes séquelles.

Seuls des médicaments pour soulager les symptômes de la rougeole peuvent être administrés, car il n'existe malheureusement pas de traitement pour soigner cette maladie, rappelle l'ARS.

Le seul moyen efficace pour se prémunir contre la rougeole est la vaccination préventive. Ce vaccin existe depuis 1968.

L'objectif des autorités sanitaires est d'atteindre, comme le recommande l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 95% de vaccination chez les personnes à risque. Les adultes nés après 1980 font partie de cette catégorie car à l'époque la vaccination se mettait progressivement en place et le virus circulait moins, et beaucoup n'ont donc jamais développé d'anticorps contre la maladie.

Or la couverture avec la seconde dose de vaccin, qui garantit l'immunité, varie actuellement en fonction des départements entre 62% et 88%, indiquait Santé publique France en mars.

Le pays de Louis Pasteur se distingue aujourd'hui par un scepticisme contre les vaccins assez répandu dans sa population. Tantôt accusées d'être dangereuses pour la santé, tantôt d'être guidées par des intérêts financiers des laboratoires, les campagnes pour la vaccination rencontrent parfois l'hostilité.

Le gouvernement a donc choisi la voie réglementaire pour renforcer la couverture vaccinale. Les enfants nés depuis le 1er janvier 2018 doivent obligatoirement recevoir 11 vaccins, dont le ROR (rougeole-oreillons-rubéole). Avant cela, il n'y en avait que trois obligatoires, et huit recommandés.

La vaccination de la population avait déjà permis de passer de 300.000 cas de rougeole par an en 1985 à 10.000 en 2000.

Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique
La CIA avait envisagé des sérums de vérité pour ses prisonniers après le 11-Septembre
Don du sang et transfusion: les homosexuels n'ont pas augmenté le risque de transmission du VIH affirme une étude
Un régime pauvre en glucide peut aider les obèses à contrôler leur poids
Les bactéries résistantes coûtent cher en vies et en dépenses
Les bactéries multi-résistantes responsables de 33.000 morts en Europe
Une femme meurt d'un cancer après avoir reçu les poumons d'une fumeuse
Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques
Avec la fin annoncée du changement d'heure, quelle heure choisir ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
Chine: une carrière reconvertie en hôtel 5 étoiles
Bordeaux : a-t-on enfin localisé le corps disparu de Montaigne ?
Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.047 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.