ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 19 Novembre 2018

PLANETE - Publié le 06/07/2018 à 17:26


Malaisie: six Vietnamiens arrêtés pour braconnage de tigres de Malaisie



Six Vietanmiens ont été arrêtés cette semaine en Malaisie pour braconnage, lors d'une opération policière qui a également permis de saisir de nombreuses parties d'animaux dont des peaux de tigres de Malaisie, espèce en danger et animal emblématique du pays, ont annoncé vendredi les autorités.

Les policiers ont également saisi des peaux, des griffes ou de la viande provenant d'ours protégés, d'un léopard, de chèvres de montagne et d'un python. L'opération a été menée mercredi dans un ensemble résidentiel ouvrier de l'Etat de Pahang (centre).

Les six Vietnamiens, dont deux femmes, ont été placés en détention durant le déroulement de l'enquête.

"C'est la plus importante opération concernant les tigres de Malaisie menée cette année, elle représente un demi million de ringgit (124.000 dollars)", a déclaré le chef du département de la vie sauvage, Abdul Kadir Abu Hashim.

Selon lui, les braconniers avaient tué trois tigres. L'un d'eux était un bébé tigre, ont ensuite précisé à l'AFP des responsables du département.

Moins de 340 tigres de Malaisie, une sous-espèce qui vit dans le centre et le sud de la péninsule malaise, vivent encore en liberté, selon les estimations.

Des peaux de tigres, recherchées comme élément de décoration intérieure, peuvent se vendre pour des milliers de dollars au marché noir en dehors du pays.

Le braconnage d'animaux protégés en Malaisie est passible de peines allant jusqu'à cinq ans de prison et 500.000 ringgit d'amende.

La découverte faite cette semaine durant l'opération policière "fend le coeur", a commenté à l'AFP la porte-parole du groupe écologiste Traffic Southeast Asia, Elizabeth John. Vu le petit nombre de ces animaux restant, il s'agit d'"une perte massive" selon elle et le gouvernement "doit investir davantage pour faire respecter la loi s'il souhaite sauver un symbole national".

Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
Une carte postale géante de 125 000 messages pour le climat
Nouvelle norme pour l'huile de palme durable
Réchauffement climatique : moitié moins de neige dans les Pyrénées d'ici 2050
Gironde: une piste cyclable photoluminescente inaugurée à Pessac
L'Espagne veut interdire la vente de véhicules essence et diesel dès 2040
Rien ne se perd: en Afrique du Sud, de l'urine peut faire des briques
Electricité: fermeture possible des centrales à charbon après 2020
Du cuir aux carburants, l'impact de nos consommations sur la déforestation
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
Chine: une carrière reconvertie en hôtel 5 étoiles
Bordeaux : a-t-on enfin localisé le corps disparu de Montaigne ?
Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.