ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

PLANETE - Publié le 05/07/2018 à 20:38


La Méditerranée, théâtre privilégié de l'expérimentation de l'éolien flottant



L'imposante capsule jaune, équipée de mini-éoliennes et de panneaux photovoltaïques, se balance au gré des vagues, au large de Gruissan (Aude): depuis quelques semaines, un lidar mesure la vitesse des vents, les courants et le régime de houles, prologue à l'installation d'un parc pilote d'éolien flottant en Méditerranée.

Le lidar, tracté depuis Port-la-Nouvelle, se trouve aujourd'hui à quelque 17 kilomètres des côtes, dans le golfe du Lion, là où la société Quadran Energies Marines prévoit d'installer une ferme pilote, baptisée EolMed, de quatre éoliennes de 6,12 mégawatts (MW) chacune.

EolMed est l'un des 4 lauréats d'un appel à projets de parcs pilotes d'éolien flottant lancé par le gouvernement en 2016, dans le cadre de la transition énergétique.

L'un, de 4 éoliennes de 6 MW, se situe en Bretagne, au large de Groix. Mais c'est encore en Méditerranée que doivent être ancrés les deux autres projets.

Dans le golfe de Fos-sur-mer, EDF Energies nouvelles pilote le projet "Provence Grand Large" de 3 éoliennes de 8 MGW, à 17 km du rivage.

Enfin, au large de Leucate, le projet "Les éoliennes flottantes du golfe du Lion" (EFGL), est porté par l'énergéticien Engie, qui prévoit 4 turbines de 6 MW. Son promoteur a lui aussi installé un lidar sur le site, en mai dernier.

Chaque porteur de projet s'est adjoint des partenaires distincts, tant pour la partie éoliennes, que pour le flotteur de plusieurs dizaines de mètres de côté --en béton ou en acier-- ou pour le raccordement et le couplage réseau.

L'installation des fermes pilotes prendra un peu de temps: études sur la levée des risques, autorisations environnementales, d'occupation du domaine maritime et d'exploitation, montage, tractage et ancrage à plusieurs dizaines de mètres de profondeur de l'ensemble flotteur/éoliennes... à Fos, la mise en service de la ferme est envisagée fin 2020. Les deux projets du golfe du Lion visent l'horizon 2021.

-"Compétition à l'échelle mondiale"-

La phase d'expérimentation pour chaque projet en Méditerranée est de 20 ans. Elle permettra de répondre à cette question résumée par Olivier Guiraud, le directeur général de Quadran Energies Marines : Sachant que les sites choisis se montrent généreux en terme de vents, "est-ce qu'on sait produire de l'énergie en pleine mer, sur des flotteurs" ?

Avec la ferme pilote, "on est en condition réelle" de production, explique de son côté Jean-Mathieu Kolb, le directeur du Projet EFGL. "Cette étape va nous permettre de prouver et éprouver la viabilité technique et économique de cette technologie, et démontrer la compétitivité de la filière", ajoute-t-il.

Pour l'instant, les retours d'expérience dans l'éolien flottant, technique novatrice qui permet notamment de se libérer des contraintes des profondeurs, sont limités: "Des démonstrateurs ont été installés au Japon, au Portugal et en Ecosse", souligne Olivier Guiraud. En France, seule une éolienne sur flotteur équipée d'une turbine de 2 MW a été installée fin avril au large du Croisic.

Mais l'objectif, tant pour le gouvernement que pour les industriels, est bien de se projeter dans les fermes commerciales, sachant que ces derniers devront se priver des aides liées à l'expérimentation --subventions à l'investissement, achat de l'électricité produite à un tarif spécial. "C'est sur l'énergie produite qu'on serait rétribué", explique Olivier Guiraud.

L'enjeu est important: "Il y a une compétition à l'échelle mondiale dans l'éolien flottant", souligne Jean-Mathieu Kolb.

"On en est au démarrage de la filière dans le monde", explique Matthieu Monnier, responsable Industrie et Offshore chez France Energie Eolienne, l'association française qui représente les industriels du secteur. Et la France, qui a pris du retard dans le développement de l'éolien posé en mer, "est dans les starting-blocks pour être un des leaders mondiaux", poursuit Matthieu Monnier.

Les appels d'offres pour des fermes commerciales pourraient être lancés dès 2019, dans la continuité du développement des fermes pilotes, selon M. Monnier.

Six ans s'écouleraient alors entre l'attribution d'appels d'offres et la mise en service de fermes commerciales, le temps pour les industriels de se positionner en s'appuyant sur les retours d'expérience tirés des fermes pilotes.

"Notre objectif est bien de transformer le projet pilote en commercial et pouvoir un jour nous exporter", assure Olivier Guiraud.

Indonésie: une foule en colère massacre près de 300 crocodiles
Chine: plongée en eau vraiment trouble
Le coût du soutien aux énergies renouvelables va augmenter en 2019
Eruption à Hawaï: 23 blessés dans un tour en bateau, nouvelle île de lave
Une inquiétante zone morte ne cesse de s'étendre en mer d'Arabie
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
France: la préservation de l'environnement inscrit dans la Constitution
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Indonésie: une foule en colère massacre près de 300 crocodiles
Chine: plongée en eau vraiment trouble
Le coût du soutien aux énergies renouvelables va augmenter en 2019
Eruption à Hawaï: 23 blessés dans un tour en bateau, nouvelle île de lave
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.