ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

PLANETE - Publié le 30/06/2018 à 16:51


La RDC exploitera du pétrole dans des parcs naturels



La République démocratique du Congo a officialisé son projet d'exploiter du pétrole dans les parcs naturels des Virunga (nord-est), le plus ancien d'Afrique, et de la Salonga (centre), d'après un document diffusé vendredi.

Le gouvernement congolais projette le «déclassement par décret d'une zone à intérêt pétrolier» dans les deux parcs, selon un compte-rendu d'un conseil des ministres en date du 8 juin, diffusé seulement ce vendredi.

La «zone d'intérêt pétrolier» concerne 172 075 hectares des Virunga soit 21,5% de la surface totale du parc classé au patrimoine mondial par l'Unesco, d'après le compte-rendu qui ne donne aucun chiffre pour la Salonga.

Le ministre des Hydrocarbure a demandé «l'autorisation de constituer, avec son collègue de l'Environnement et du Développement Durable, une commission interministérielle» pour préparer les deux décrets.

«Après examen, le Conseil des ministres a accordé les deux autorisations», précise le compte-rendu.

Ce projet de «commission» pour étudier le «déclassement» partiel de deux des joyaux naturels et touristiques de la RDC avait été révélé par l'ONG Global Witness le 3 mai.

L'ONG avait demandé l'arrêt de ce projet en dénonçant «des conséquences catastrophiques» pour l'environnement: «Le parc de la Salonga abrite près de 40 % de la population mondiale de bonobos, tandis que celui des Virunga constitue un habitat vital pour de nombreuses espèces protégées, les hippopotames, les éléphants et certains des derniers gorilles des montagnes au monde».

Dans les Virunga, le plus ancien parc naturel d'Afrique, les réserves pétrolières sont estimées à «6758 milliards de barils avec les recettes budgétaires additionnelles de sept milliards de dollars», d'après une note du ministre que l'AFP avait pu consulter.

Le parc des Virunga a suspendu ses activités touristiques jusqu'à la fin de l'année après la mort d'une ranger et l'enlèvement de trois personnes dont deux touristes britanniques le 11 mai.

À la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda, les Virunga s'étendent sur 7800 km2 dans la province du Nord-Kivu, fief de plusieurs milices et groupes armés.

Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
Les énergies renouvelables progressent en Europe
La Zambie veut abattre 2000 hippopotames, les ONG indignées
Une rare panthère noire photographiée en Afrique
Des bases américaines menacées par le changement climatique
Prédire la floraison des cerisiers, très sérieuse mission au Japon
Les insectes, un déclin mondial sans précédent
Le nord-est de l'Australie frappé par des pluies de moussons exceptionnelles
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.037 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.