ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 27/06/2018 à 20:57


Facebook, Google manipulent les utilisateurs malgré le RGPD



En proposant des paramétrages par défaut "intrusifs", qui laissent peu de choix en terme de confidentialité, Facebook et Google poussent les utilisateurs à partager leurs informations malgré la nouvelle législation européenne, estime une étude publiée mercredi.

Une agence gouvernementale, le Conseil norvégien des consommateurs, a relevé dans son rapport que les réglages proposés par les deux géants américains contreviennent au nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), même après son entrée en vigueur le 25 mai.

"Ces sociétés nous manipulent pour que nous partagions des informations sur nous-mêmes", a déclaré le directeur des services numériques du Conseil, Finn Myrstad, dans un communiqué.

"C'est en contradiction avec les attentes des consommateurs et l'intention du nouveau règlement", souligne l'étude dont les données ont été collectées entre mi-avril et début juin, quelques semaines après l'entrée en vigueur du RGPD.

Selon les éléments étudiés, les paramètres par défaut de Facebook et Google sont le plus souvent les moins respectueux de la vie privée. En outre, les utilisateurs les changent rarement.

Les réglages plus favorables à la confidentialité "nécessitent plus de clics et sont souvent cachés", insiste l'étude.

"Dans de nombreux cas, les services cachent le fait que les utilisateurs ont très peu de choix réels, et que le partage complet de données est accepté simplement en utilisant le service", résume-t-elle.

"Cela montre un manque de respect pour leurs utilisateurs, et contourne la notion de laisser aux consommateurs le contrôle de leurs données personnelles", a souligné M. Myrstad dans le communiqué.

Facebook a pour sa part dénoncé les conclusions de l'étude, rappelant s'être préparé pendant 18 mois au nouveau règlement européen.

"Nous avons rendu nos pratiques plus claires, nos réglages de confidentialité sont plus simples à trouver et nous avons mis en place de meilleurs outils pour que les gens accèdent, téléchargent et effacent leurs informations personnelles", a affirmé un porte-parole de Facebook à la télévision publique norvégienne NRK.

L'exploitation des informations de dizaines de millions d'utilisateurs de Facebook par la société Cambridge Analytica, impliquée dans la campagne présidentielle de Donald Trump, a convaincu de nombreux utilisateurs du bien-fondé du nouveau règlement, dont les effets se sont faits sentir au plan mondial.

Il doit permettre de mieux protéger les données personnelles des Européens à l'ère numérique.

Il renforce les droits des internautes et établit des obligations claires pour les entreprises dans le traitement des données.

Il prévoit notamment des amendes allant jusqu'à 20 millions d'euros ou 4% du chiffre d'affaires pour les entreprises prises en faute.

La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
Au Bénin, des classes mobiles pour réparer la fracture numérique
L'intelligence artificielle d'IBM moins convaincante qu'un humain
Netflix a dépassé les 5 millions d'abonnés en France, 4 ans et demi après son lancement
Des éditeurs américains de jeux vidéos bousculés par le carton Fortnite
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Osmosis : Netflix lance sa nouvelle série originale française en mars
Transpolis, ville fantôme où s'élabore la mobilité de demain
Des robots humanoïdes déployés dans des maisons de retraite privées
Nintendo: une nouvelle Switch attendue pour contrer l'essoufflement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.