ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Novembre 2018

PLANETE - Publié le 26/06/2018 à 19:19


La pub dans les boîtes au lettres continue d'augmenter selon l'UFC-Que Choisir



Malgré l'essor de la publicité numérique, le dépôt de publicités dans les boîtes aux lettres continue d'augmenter, selon l'UFC-Que Choisir qui a appelé mardi à de nouvelles mesures pour réduire ce "gâchis environnemental".

Sur la base d'observations effectuées chez 344 bénévoles, le poids moyen des publicités non adressées reçu par mois par ménage est de 2,3 kilos, soit 15% de plus qu'en 2004, quand avaient été lancées les premières mesures censées réduire le nombre des prospectus.

Les publicités déposées dans les boîtes représentent "en volume, un quart du papier consommé en France (contre 20% en 2012)", regrette Que Choisir.

Face à cette situation, l'association de défense des consommateurs réclame "la mise en œuvre d'un malus véritablement dissuasif sur l'éco-contribution payée par les professionnels afin de pénaliser réellement cette pratique".

Elle demande également la mise en place de pénalités financières pour les enseignes ou distributeurs qui ne respecteraient pas le "stop pub", quand il est mis sur la boîte aux lettres.

Vingt pour cent des boîtes aux lettres seulement arborent ce logo, un nombre insuffisant pour Que Choisir qui demande aux pouvoirs publics de mieux en faire la promotion.

Selon les mesures de l'association, les grands groupes de la distribution "représentent presque la moitié des publicités non adressées", la palme revenant au mois de mai aux enseignes Carrefour, E.Leclerc et Système U, selon Que Choisir.

Ces enseignes ont distribué en moyenne "7,3, 6,8 et 6,3 prospectus dans chaque boîte située dans la zone de chalandise de l'un de leurs magasins", selon Que Choisir.

Intermarché et Monoprix sont "plus raisonnables", avec respectivement 4,3 et 3,7 prospectus par mois, indique Que Choisir.

Que Choisir estime que les dépenses pour la publicité non adressées ont atteint 2,9 milliards d'euros en 2017, sans compter les coûts de collecte et de traitement des déchets papiers.

"Au total, cela représente pour un foyer de quatre personnes un budget non négligeable d'environ 200 euros par an", selon Que Choisir.

Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
Une carte postale géante de 125 000 messages pour le climat
Nouvelle norme pour l'huile de palme durable
Réchauffement climatique : moitié moins de neige dans les Pyrénées d'ici 2050
Gironde: une piste cyclable photoluminescente inaugurée à Pessac
L'Espagne veut interdire la vente de véhicules essence et diesel dès 2040
Rien ne se perd: en Afrique du Sud, de l'urine peut faire des briques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Asticots et vin de souriceaux: en Suède, un Musée de la nourriture dégoûtante
Comment les chats utilisent leur langue pour mouiller leur fourrure, selon des chercheurs
Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.