ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

INSOLITE - Publié le 25/06/2018 à 14:11


L'apnéiste Guillaume Néry en plongée abyssale et glaciale à 105 m en maillot



Glaçant ! L'un des meilleurs apnéistes du monde, Guillaume Néry, a signé samedi une performance épatante en descendant à 105 m de profondeur dans les eaux froides de la Méditerranée, tout juste vêtu d'un maillot de bain.

Néry a passé la barrière mythique des 100 mètres dans le cadre d'une compétition, le Nice Abyss Contest, organisée dans la rade de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Il lui aura fallu 3 minutes et 10 secondes pour faire l'aller-retour, dans des conditions compliquées en raison d'une houle et d'un peu de vent.

"Malgré tout, la plongée s'est très bien passée", s'est-il réjoui auprès de l'AFP. "J'étais extrêmement à l'aise dans les profondeurs. Tous mes réflexes de compétiteur sont revenus. J'ai retrouvé cette capacité de détachement par rapport au choc du froid. Le froid n'a pas du tout été un problème".

Retiré des circuits de compétition depuis un accident en 2015 qui aurait pu lui être fatal, Néry n'avait depuis plus flirté avec de telles profondeurs et encore jamais officiellement en maillot.

Désormais dédié à la production de films dans lesquels il pratique son art, le Niçois s'était lancé il y a seulement deux mois dans ce projet expérimental de plonger en maillot dans des eaux froides et très profondes. Il a souhaité en faire un clin d'oeil à l'apnéiste de légende Jacques Mayol, le premier à franchir les 100 m (105 m en 1983 en combinaison) et qui a inspiré le film "Le Grand Bleu", sorti il y a 30 ans.

"Je voulais plonger à la manière des puristes, des pionniers. Ca m'a fait du bien, retutoyer les profondeurs. Je n'ai rien perdu. Tout était là, en moi", souligne Néry, auteur de 4 records du monde en combinaison (dont le dernier à 113 m en 2008).

Il avait atteint les 100 m officiellement pour la première fois de sa carrière en 2006. Il y a deux jours, à l'entraînement, il était déjà allé à 105 m. "Aujourd'hui (samedi) j'ai juste répété ce que j'avais fait en petit comité. Je voulais avoir la certitude que je pouvais le faire".

Pleinement satisfait, Néry entend poursuivre à l'avenir dans cette voie "expérimentale".

Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: une jument miniature sauvée des eaux, après plusieurs jours sur un toit
Décès du bulldog sacré le plus laid en 2018
Un python royal découvert dans un immeuble de Clermont-Ferrand
Un Chinois avale 50 piments en une minute
La Bolivie va construire un musée au fond du lac Titicaca
Une copie de la déclaration d'indépendance américaine retrouvée en Angleterre
Pourboire à la japonaise: l'origami laissé sur la table
Finistère: un petit phoque réalise un incroyable parcours plein Nord
Déclaré mort par son épouse, finalement ressuscité par la justice
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Indonésie: une foule en colère massacre près de 300 crocodiles
Chine: plongée en eau vraiment trouble
Le coût du soutien aux énergies renouvelables va augmenter en 2019
Eruption à Hawaï: 23 blessés dans un tour en bateau, nouvelle île de lave
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.