ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 16/06/2018 à 08:00


Feu vert de l'Europe pour achever le développement d'Ariane 6



Le Conseil de l'Agence spatiale européenne (ESA) a décidé jeudi «l'achèvement du développement» du lanceur Ariane 6 et le démarrage de la phase de transition entre l'actuelle Ariane 5 et le futur lanceur dont le vol inaugural est prévu en 2020, a annoncé l'ESA.

«C'est une très bonne étape qui a été franchie», a déclaré Alain Charmeau, le patron d'ArianeGroup, interrogé par l'AFP. Cette réunion des représentants des états membres de l'ESA à Paris «a permis de régler certains problèmes épineux» qui restaient encore, notamment autour de la répartition de la fabrication industrielle entre les différents pays, a-t-il dit.

Le démarrage de la phase de transition entre les deux lanceurs est également salué par l'industrie. «Maintenant on a la certitude qu'on va pouvoir organiser correctement la réduction de la fabrication des Ariane 5 et la montée en puissance des Ariane 6», en 2021 et 2022, note Alain Charmeau.

En décembre 2014, l'Europe spatiale a décidé de se doter d'un nouveau lanceur, Ariane 6, beaucoup moins coûteux que l'actuelle Ariane 5, pour faire face à la concurrence internationale dans le domaine des lanceurs, notamment celle de l'Américain SpaceX.

Mais ArianeGroup, coentreprise issue de la fusion des activités lanceurs d'Airbus et Safran, reconnaît n'être que partiellement satisfaite de l'issue du Conseil de l'ESA. «Il reste encore à confirmer des engagements de commandes de lanceurs de la part des différentes entités étatiques», partenaires du programme européen, souligne Alain Charmeau.

Le patron d'ArianeGroup avait averti en avril qu'il avait besoin d'avoir ces engagements contractuels «fin juin» afin de pouvoir lancer la production des premiers lots de la future Ariane 6.

«La bonne volonté d'utiliser Ariane 6 est encore confirmée par les décisions d'aujourd'hui. Mais maintenant il faut traduire la bonne volonté en actes» et passer commande, poursuit-il.

«Les usines sont là, les équipes sont là, les premiers prototypes sont en cours de fabrication. Il faut qu'on enchaîne», a-t-il souligné. «C'est pour cela que je mets «la pression», avec tout le respect dû à mes clients» (ESA, Commission européenne, États, agences spatiales nationales).

«Fondamentalement, je ne suis pas inquiet sur le fait qu'on y arrivera», précise-t-il.

Douze nouvelles lunes découvertes autour de Jupiter
Les Américains peut-être absents de l'espace après novembre 2019
Tourisme spatial: les premiers vols réguliers peut-être en 2019
Un vaisseau cargo russe rejoint l'ISS en un temps record
Israël veut lancer son premier engin spatial vers la lune
Espace: la Chine conçoit un lanceur surpuissant pour 2030
Oumuamua serait en fait une comète
Un cerveau volant lancé par SpaceX vers la Station spatiale internationale
A Toulouse, renforcer le rôle de passeur de savoirs des planétariums
Nouveau retard important pour le prochain télescope spatial de la NASA
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Indonésie: une foule en colère massacre près de 300 crocodiles
Chine: plongée en eau vraiment trouble
Le coût du soutien aux énergies renouvelables va augmenter en 2019
Eruption à Hawaï: 23 blessés dans un tour en bateau, nouvelle île de lave
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.