ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Octobre 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 14/06/2018 à 13:56


Mars enveloppée par une tempête de sable, Opportunity ne répond plus



Une gigantesque et violente tempête de poussières est en train de recouvrir la totalité de Mars, coupant du monde l'un deux robots de la NASA qui explorent la planète. Les ingénieurs se demandent s'il ressuscitera.

Plus du quart de la planète est déjà recouvert par la tempête. Sur les zones déjà frappées, il fait complètement noir, a confirmé la NASA mercredi. Dans deux ou trois jours, toute la planète sera engloutie, pour potentiellement plusieurs semaines.

La NASA a trois satellites en orbite autour de Mars, et deux robots au sol. Le plus vieux d'entre eux, Opportunity, a parcouru plus de 45 km depuis 2004, alimenté en énergie par des panneaux solaires (l'autre, Curiosity, est nucléaire et roule depuis 2012). Quand il n'y a plus de soleil, Opportunity se met en sommeil. C'est le cas depuis la semaine dernière, et il n'a plus donné de nouvelles depuis dimanche.

«Nous attendons, nous écoutons tous les jours pour voir s'il envoie un signal», a expliqué John Callas, le chef de projet Opportunity à la NASA.

Le problème est que le robot ne peut rester en sommeil longtemps que si la température ne descend pas en-dessous de -55 degrés Celsius. Heureusement, les scientifiques ne s'attendent pas à ce qu'elle descende en-dessous de -36, car l'été approche sur Mars.

«Nous devrions être capables de survivre à la tempête une fois que le ciel se dégagera», a prudemment dit John Callas.

Quand Opportunity reverra le soleil, il devrait pouvoir recharger ses batteries.

Bien qu'elles soient vieilles de plus de 15 ans, «ce sont les meilleures batteries du système solaire», a-t-il dit. Elles ont gardé une capacité de 85%.

S'il se réveillait, Opportunity confirmerait son statut quasi-invincible: la mission initiale du robot était en effet de 90 jours.

En Californie, au centre de contrôle du programme Opportunity, l'inquiétude était mêlée à la curiosité scientifique: de telles tempêtes planétaires sont en effet rares.

Mars est surveillée en continu par des sondes, quotidiennement, depuis une vingtaine d'années, et une tempête globale n'y a été observée qu'une douzaine de fois, a dit Rich Zurek, le responsable scientifique du programme Mars.

Or, avant d'envoyer des hommes sur la planète, il est essentiel d'améliorer... les prévisions météorologiques. La NASA veut pouvoir anticiper des tempêtes de cette taille-là, dont on ne comprend pas bien l'origine.

«Nous voulons éviter une situation où une équipe travaillerait loin de sa base et serait surprise par ce genre de tempêtes, et aurait du mal à rentrer», a expliqué Jim Watzin, directeur du programme d'exploration martienne à la NASA, à Washington.

Un géant cosmique débusqué dans sa prime jeunesse
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
Incident avec une fusée Soyouz: la mission de David Saint-Jacques menacée
La sonde japonaise Hayabusa2 touchera son astéroïde plus tard que prévu
Embarquement imminent pour les passagers du plus long vol au monde
Israël: le lancement de la première sonde sur la Lune retardé à 2019
La compagnie spatiale de Jeff Bezos remporte un contrat avec l'armée américaine
Le télescope spatial Hubble à l'arrêt
Le touriste lunaire japonais ne s'attend pas à un entraînement trop dur
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
Un géant cosmique débusqué dans sa prime jeunesse
Les frites, nouvelles victimes de la sécheresse estivale en France
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.