ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 17 Août 2018

SANTE - Publié le 12/06/2018 à 14:41


Les hommes riverains des aéroports se font du mauvais sang



Le bruit des avions favoriserait le risque d'hypertension artérielle chez les hommes habitant près d'un aéroport, mais pas chez les femmes, selon une nouvelle étude publiée mardi par Santé publique France.

Les résultats de l'étude "Debats" confirment ceux d'études antérieures mettant en évidence l'association entre bruit des avions et risque d'hypertension artérielle chez les hommes, notamment la nuit, écrivent les auteurs dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié par l'agence sanitaire.

L'hypertension "étant un facteur de risque établi de maladie cardiovasculaire, cette association soutient ainsi l'hypothèse que le bruit des avions serait également un facteur de risque de maladies cardiovasculaires", ajoutent les auteurs, Marie Lefèvre (Université Claude-Bernard de Lyon/Umrestte/Ifsttar) et ses collègues.

La pression artérielle a été mesurée chez 1.244 riverains des aéroports de Paris-Roissy, Lyon-Saint-Exupéry et Toulouse-Blagnac.

Des informations relatives aux facteurs de risque potentiels d'hypertension ont été recueillies, soit via des questions posées en face à face par un enquêteur, soit grâce à des mesures objectives réalisées par cet enquêteur.

"Une augmentation significative du risque d'hypertension est observée chez les hommes (...) mais pas chez les femmes", lorsque le bruit des avions s'accroît de 10 décibels A pendant la nuit.

Les décibels A ou db(A) sont une unité de mesure tenant compte, grâce à une pondération dite "A" du volume sonore, de la manière dont les humains entendent.

Ce risque accru d'hypertension chez les hommes pourrait être une conséquence des troubles du sommeil, qui perturbent la fonction cardiovasculaire.

"Des études observationnelles et expérimentales ont montré que l'exposition au bruit pendant la nuit modifie la structure du sommeil et provoque une augmentation de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque, des niveaux des hormones de stress et du stress oxydatif" (attaques contre les cellules par des dérivés de l'oxygène), autant de facteurs qui pourraient favoriser l'hypertension, d'après les chercheurs.

Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
La prévention contre l'excès de sel devrait se concentrer sur la Chine
Blanchiment de la peau: comment ça marche
Trouble de l'attention chez l'enfant: une étude conforte la Ritaline
Des algues dans l'assiette, oui, mais attention à l'excès d'iode
En cas d'infarctus, une femme survit davantage avec un médecin femme
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Naissances en série au zoo d'Amnéville
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
Des records de chaleur dans tout l'hémisphère nord
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.023 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.