ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 21 Octobre 2018

SANTE - Publié le 11/06/2018 à 23:30


Vitamine C: une analyse sanguine très souvent inutile



La très grande majorité des mesures du taux de vitamine C lors d'analyses sanguines en France chaque année sont inutiles, puisque les carences pathologiques sont rares, a affirmé vendredi la Haute Autorité de santé (HAS).

Cette autorité indépendante, qui définit les bonnes pratiques de soins, s'est penchée sur les 40.000 dosages de vitamine C effectués sur des patients en 2016. Et elle a conclu que le plus souvent, cet examen ne servait à rien.

"Doser la vitamine C chez un patient n'est éventuellement utile que pour confirmer un scorbut", a-t-elle écrit dans un communiqué.

La HAS ne la recommande que si le patient manifeste certains symptômes: "hémorragies diffuses, saignements des gencives, arthralgies [douleurs articulaires], troubles de la cicatrisation".

Le scorbut, due à une carence en vitamine C, frappe les personnes qui ne consomment pas, ou très peu, de fruits et légumes. Elle était appelée "maladie des marins" à l'époque où les équipages partaient en expédition pendant des mois et où leurs provisions fraîches s'épuisaient rapidement.

Aujourd'hui en France, il n'existe pas de statistique sur cette maladie. Un doctorant en médecine, Guillaume Sentenac, relevait dans une thèse de 2016 un cas à Dieppe (Seine-Maritime) en 2011. Il concluait lui aussi à l'inutilité du dosage en vitamine C: "Il n'est pas remboursé par la Sécurité sociale et coûte environ 10 fois le prix d'une supplémentation" (prise de vitamine C sous forme de compléments alimentaires).

La HAS a constaté que le dosage en vitamine C était fait dans des cas inadaptés: "lors de bilans nutritionnels réalisés avant et après une chirurgie bariatrique [contre l'obésité], ou pour des patients atteints de maladie malabsorptive, dénutris, sous nutrition artificielle ou dialysés".

Elle recommande "la restauration d'une alimentation équilibrée (fruits, légumes...) ou la supplémentation" en cas de "suspicion de carence".

Dès trois ans, des enfants apprennent les gestes pour sauver des vies
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
Handicap: le nombre de bénéficiaires de l'AAH a doublé depuis 1990
Plus de 600.000 décès en France en 2017, nouveau record depuis l'après-guerre
La dépression a progressé en France ces dernières années
À l'ombre des vignes de Niagara, le cannabis a remplacé les orchidées
Le cannabis, nouvel eldorado des géants de l'alcool?
Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement, conclut une expérience américaine
Près d'un Français sur trois a renoncé à des soins ces derniers mois
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La mission européenne BepiColombo en route vers la planète Mercure
Dès trois ans, des enfants apprennent les gestes pour sauver des vies
Iter: des dizaines d'années et des milliards d'euros pour un chantier titanesque
Dans les mers australes, des albatros espions sur la trace de pêches illégales
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.