ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Avril 2019

SCIENCE - Publié le 10/06/2018 à 02:10


Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou



Un groupe d'archéologues a découvert les restes de plus de 50 enfants, tués lors d'un sacrifice rituel pendant la civilisation précolombienne Chimu, présente sur la côte nord du Pérou actuel jusqu'à la fin du XVe siècle.

Ce site est proche d'un autre lieu où des preuves du plus grand sacrifice collectif d'enfants d'Amérique avaient été retrouvées entre 2011 et 2016. Des restes de plus de 140 enfants avaient alors été exhumés, mais la nouvelle découverte pourrait s'avérer encore plus importante.

"Jusqu'ici, nous avons trouvé les restes de 56 enfants, sacrifiés par la civilisation Chimu", a déclaré l'archéologue péruvien Gabriel Prieto à l'AFP. Mais "ce nouveau site pourrait facilement abriter plus du double des restes que nous avions trouvés à Huanchaquito", lieu de la précédente découverte, a-t-il estimé.

Ces recherches sont menées par une équipe internationale dirigée par Gabriel Prieto, de l'Université nationale de Trujillo, et John Verano, de l'Université de Tulane aux Etats-Unis.

Le nouveau site sacrificiel est situé à Pampa La Cruz, près de la ville de Huanchaco, dans la région côtière de Trujillo, à 700 km au nord de Lima.

Les restes des 56 enfants, âgés de six à 14 ans, ont été découverts début mai, enveloppés dans des linceuls de coton placés face à la mer, à un kilomètre au nord de Huanchaquito.

"Ce qui est intéressant c'est qu'ils ont été sacrifiés par une incision au sternum et que leurs côtes sont écartées, comme à Huanchaquito", ce qui renforce l'hypothèse que "Huanchaco était un lieu où des sacrifices rituels étaient couramment pratiqués pendant la civilisation Chimu", a souligné M. Prieto.

Cette civilisation précolombienne vivait tout le long de la côte péruvienne, jusqu'à ce qui est aujourd'hui l'Equateur, avant de disparaître en 1475, battue par l'empire inca.

La découverte des restes de 140 enfants et de 200 jeunes lamas à Huanchaquito avait été annoncée fin avril par National Geographic. L'analyse des objets trouvés sur le site avait permis de les dater entre les années 1400 et 1450. Le magazine avait alors souligné le caractère exceptionnel de cette découverte.

"Même si des sacrifices humains ont été signalés chez les Aztèques, les Mayas et les Incas dans les chroniques espagnoles de l'ère coloniale et documentés dans les fouilles scientifiques modernes, la découverte d'un sacrifice d'enfants à grande échelle dans la civilisation précolombienne Chimu, qui est peu connue, est une trouvaille sans précédent non seulement en Amérique, mais dans le monde entier", avait écrit National Geographic.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Léonard de Vinci était ambidextre, confirment des chercheurs
Une baleine à quatre pattes de 42,6 millions d'années découverte au Pérou
Un sarcophage égyptien va être ouvert en direct à la télévision
Des scientifiques alertent sur une pandémie mortelle pour les amphibiens
Des fossiles américains racontent le jour où un astéroïde a changé la Terre
Insolite plongée au fond des océans à la Grande Galerie de l'Evolution
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.048 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.