ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 21 Octobre 2018

SCIENCE - Publié le 08/06/2018 à 14:51


Des fossiles de tétrapodes en Afrique du Sud remettent en cause la théorie des tropiques



La découverte récente en Afrique du Sud de deux fossiles de tétrapodes laisse penser que le passage de ces vertébrés de l'eau vers la terre ferme a pu se produire n'importe où sur Terre, et plus seulement dans les tropiques comme le pensaient les scientifiques, selon une étude publiée vendredi.

L'évolution des tétrapodes constitue un événement clé dans l'évolution des espèces.

Jusqu'à présent, les scientifiques estimaient que ces vertébrés à quatre pattes étaient originaires de "Laurussia", super continent composé de l'Asie, de l'Europe et de l'Amérique du Nord.

Douze tétrapodes datant du Dévonien (-410 millions d'années à -350 millions d'années) avaient jusqu'à présent été découverts au niveau des Tropiques, à proximité de l'Equateur. Les chercheurs en avaient déduit que tous les tétrapodes du Dévonien étaient tropicaux et que leur évolution sur terre avait probablement eu lieu dans un environnement tropical.

Mais la découverte des fossiles Tutusius umlambo et Umzantsia amazana dans la province sud-africaine du Cap-Oriental (sud-est), près de latitudes polaires, remet en cause cette théorie.

"Maintenant, nous avons des preuves que deux types de tétrapodes du Dévonien vivaient de l'autre côté du Gondwana (super continent qui s'est ensuite brisé pour former l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Antarctique, l'Inde et l'Australie), de l'autre côté du pôle sud, dans le cercle antarctique", a expliqué à l'AFP le professeur Robert Gess.

"Ce sont nos ancêtres, et il est désormais possible qu'ils soient venus autant d'ici que de l'autre bout du monde", a-t-il ajouté.

Bien que les fossiles découverts ne soient pas complets, ces tétrapodes ressemblaient à un animal entre crocodile et poisson, avec une gueule de crocodile, des pattes trapues et une queue en forme de nageoire.

"Nous savons désormais que les tétrapodes, à la fin du Dévonien, vivaient dans le monde entier, des tropiques au cercle antarctique. Donc il est possible (...) qu'ils aient pu commencer à se déplacer sur la terre ferme n'importe où sur la planète. Ca élargit grandement le champ des possibles", a estimé le scientifique sud-africain Robert Gess.

Le Tutusius umlambo d'un mètre de long a été baptisé en hommage au prix Nobel de la paix sud-africain l'archevêque Desmond Tutu, figure de la lutte contre l'apartheid.

Il a "montré la voie à nos ancêtres pour sortir d'un monde quelque peu toxique, dangereux et humide vers le soleil", a expliqué Robert Gess, l'un des auteurs de la recherche, publiée vendredi dans le magazine Science.

Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
Découverte rare de traces d'un bateau viking en Norvège
L'évolution des buveurs de lait
Kilo: le grand K bientôt déboulonné de son piédestal
Le prix Nobel de physique à trois pionniers des lasers
Un scientifique émet des propos sexistes lors d'un atelier du CERN
Une tiquothèque pour connaître l'insecte suceur de sang
Le Titan de Vorombe remporte le titre de plus gros oiseau du monde
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La mission européenne BepiColombo en route vers la planète Mercure
Dès trois ans, des enfants apprennent les gestes pour sauver des vies
Iter: des dizaines d'années et des milliards d'euros pour un chantier titanesque
Dans les mers australes, des albatros espions sur la trace de pêches illégales
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.050 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.