ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 23 Janvier 2019

PLANETE - Publié le 08/06/2018 à 14:43


Chaleur à prévoir cet été sur une partie de l'Europe, selon Météo-France



Cet été risque d'être "plus chaud que la normale" sur une bonne partie de l'Europe et du bassin méditerranéen, selon Météo-France, qui anticipe en revanche des températures proches de la moyenne sur la façade Atlantique.

Sur le sud-est du continent (incluant une moitié-est de la France), l'organisme privilégie un "scénario plus chaud" et moins de précipitations que la normale, du fait de la "persistance probable" d'un fort anticyclone, indique la prévision estivale (juin à août), présentée vendredi.

Sur la façade Atlantique, l'influence de l'océan, encore "anormalement frais", devrait se faire sentir.

Ailleurs, aucun scénario n'est privilégié, selon Météo-France, qui se base sur l'ensemble EUROSIP (composé de modèles de Météo-France, du Met Office britannique, ou encore du National center for environmental prediction américain).

Signal du déréglement climatique, les récentes décennies ont connu une hausse des températures moyennes, comme en Ile-de-France, où les cinq années les plus chaudes depuis 50 ans ont été observées au 21e siècle: 2011, 2014, 2015, 2017 et 2003, souligne Météo-France dans une synthèse régionale publiée vendredi.

À l'échelle saisonnière, c'est l'été qui se réchauffe le plus dans la région (environ +0,4°C par décennie), suivi du printemps (+0,3°C par décennie). En automne et hiver, les tendances sont aussi à la hausse.

Les 5 étés les plus frais ont tous été observés avant 1980.

Et pour trouver l'hiver le plus froid, il faut remonter à 1962-63. Les 10 hivers franciliens les plus doux ont eu lieu depuis la fin des années 1980 (sauf l'exception de 1974), avec un record de douceur pour 2006-07 et 2015-16. De ce fait, le nombre annuel de jours de gel diminue: moins 3 à 4 jours par décennie depuis 1959!

Les projections, elles, montrent un réchauffement au moins jusqu'aux années 2050, les gaz à effet de serre déjà émis persistant longtemps dans l'atmosphère. La suite dépendra des actions menées pour les réduire.

Canicule précoce de juin 2017, vague de chaleur tardive à l'été 2016... autant de "phénomènes remarquables" qui d'ici la fin du siècle, pourraient être plus fréquents, mais aussi beaucoup plus sévères et plus longs à Paris et en Île-de-France, prévient Météo-France.

Selon une analyse menée à partir de simulations (projet Extremoscope), les deux vagues tardives de 2016 avaient une probabilité "extrêmement faible" de se produire dans le climat de 1971-2000, alors qu'à horizon 2030 et plus encore 2050, ces températures seront "fréquentes".

Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
Roméo, une des dernières grenouilles de son espèce, a trouvé sa Juliette
Les eaux de la Patagonie, laboratoire naturel pour étudier le changement climatique
La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais
Le monde avance en somnambule vers le désastre climatique, craignent les organisateurs à Davos
Le safe sex, version bernard-l'ermite
Justin Trudeau interpelle Shinzo Abe sur la chasse à la baleine
Le réchauffement des océans revu à la hausse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Adopter un mode de vie similaire à celui des chasseurs cueilleurs permettrait de rester en bonne santé
La taille et le poids influenceraient plus la longévité féminine que masculine
Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit
La NASA et la Chine collaborent sur la Lune
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.