ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Juin 2019

PLANETE - Publié le 05/06/2018 à 16:53


En Birmanie, des pionniers du recyclage en artisanat



En Birmanie, des pionniers du recyclage de déchets en objets d'artisanat tentent de changer les mentalités, dans ce pays d'Asie du Sud-Est qui rattrape son retard de développement, avec en corollaire l'accumulation de déchets non traités.

Les Birmans "ne comprennent pas que jeter le plastique a des effets désastreux", se désole Wendy Neampui, la directrice exécutive de la petite entreprise à vocation sociale "ChuChu", qui signifie plastique en birman.

Avec le boom économique depuis la chute de la junte en 2011, la Birmanie comble peu à peu son retard de développement par rapport à ses voisins asiatiques. Cela s'accompagne par une consommation qui grimpe en flèche, des voitures aux vêtements ou objets de piètre qualité, souvent importés de Chine.

Et dans un pays aux services publics restant défaillants, malgré l'arrivée au pouvoir de la prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi en 2016, la collecte d'ordures et leur recyclage n'est pas la priorité des autorités.

Les décharges se multiplient donc, comme à Dala, banlieue de Rangoun, la capitale économique birmane, où l'entreprise "ChuChu" a implanté son atelier.

Les sacs de café y sont reconvertis en paniers et les vieux pneus transformés en ceintures, avant d'être vendus dans des magasins de souvenirs.

"Nous essayons de changer la façon de penser des gens qui considèrent que les objets recyclés sont vieux et sales", explique Debra Martyn, volontaire canadienne participant au programme, qui vend essentiellement aux touristes étrangers pour l'instant.

L'entreprise à vocation sociale a commencé avec deux ouvriers en 2013. Elle emploie aujourd'hui 45 personnes.

Chine, Indonésie, Philippines, Thaïlande et Vietnam: à eux seuls, ces cinq pays asiatiques rejettent chaque année plus de quatre millions de tonnes de plastique dans les mers du monde, soit la moitié du total des rejets, selon l'ONG de référence Ocean Conservancy.

Et si rien n'est fait, d'ici à 2025, ce seront 250 millions de tonnes de déchets plastiques qui seront accumulés dans les eaux du globe, selon les chercheurs.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
Océans: en vue du G20, Tokyo affiche des mesures contre la pollution plastique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La conquête de l'espace en dix grandes dates
Il y a bientôt 50 ans, deux Américains marchaient sur la Lune
Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.059 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.