ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 19 Août 2018

PLANETE - Publié le 05/06/2018 à 16:51


Le recyclage du plastique au Japon



Au centre de recyclage d'Ichikawa Kankyo Engineering, à l'est de Tokyo, quelque 10 tonnes de plastiques recyclables arrivent chaque jour pour y être traitées, un maillon indispensable de la chaîne du plastique dans un pays qui surconsomme mais tente aussi de réutiliser.

Les travailleurs portant des masques faciaux oeuvrent au long d'un interminable tapis roulant, séparant les déchets non recyclables du plastique qui peut resservir.

Le plastique est ensuite comprimé et pressé en énormes ballots, transbahutés par des chariots élévateurs dans de grands hangars.

Les écologistes jugent que les consommateurs et commerçants japonais utilisent trop de plastique, car l'obsession de l'emballage impeccable fait que presque tout au Japon est emballé, même les fruits à l'unité, et parfois avec plusieurs couches.

Il n'y a pas de législation nationale interdisant les plastiques à usage unique, et les pénalités ou l'incitation à réduire l'emploi de sacs en plastique sont peu efficaces.

Selon les données de 2015 compilées par l'Institut de gestion des déchets en plastique, le Japon consomme en un an environ 9,64 millions de tonnes de plastique.

Dans le même temps, les autorités imposent des règles strictes et souvent compliquées de tri des ordures ménagères, afin de maximiser la réutilisation et le recyclage. Les plastiques sont séparés des canettes, du papier et d'autres matières recyclables, avec des collectes séparées pour ces différentes catégories, réparties sur les jours de la semaine.

Plus d'un cinquième des déchets en plastique est recyclé au Japon et la majorité du reste utilisé comme combustible, soit dans un secteur industriel (cimenterie par exemple), soit pour produire de l'électricité ou de la chaleur, selon l'institut cité précédemment.

Environ 10% sont incinérés sans produire d'énergie et moins de 10% sont mis en décharge.

Mais même si le Japon et d'autres tentent de maîtriser la chaîne du plastique de bout en bout, environ huit millions de tonnes de détritus en plastique sont déversés chaque année dans les océans du monde, l'équivalent d'un camion à ordures de plastique vidé dans la mer toutes les minutes.


À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
Au Vietnam, les ours d'élevage meurent car leur bile n'a plus la cote
Un drone marin pour recenser et mieux protéger les cétacés en Méditerranée
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Une marée rouge décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
Puy du fou: des corbeaux ramasseurs de mégots entrent en action
Un envahisseur exotique dans les étangs de l'Ain
En Afrique du Sud, le filon des mines d'or s'épuise irrémédiablement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Naissances en série au zoo d'Amnéville
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.022 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.