ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 15 Août 2018

PLANETE - Publié le 03/06/2018 à 16:17


400 heures sous l'eau pour mettre en lumière les coraux



Coraux champignon ou gorgone, sublimes ou abimés par l'activité humaine: le photographe français Alexis Rosenfeld a passé 400 heures sous l'eau en deux ans pour mettre en lumière les récifs menacés et leur importance pour l'humanité.

Le résultat de cette aventure qui l'a mené, avec la journaliste Alexie Valois, de l'archipel polynésien des Gambiers à la mer Rouge en passant par les Maldives et les Philippines est accroché sur les grilles de l'UNESCO à Paris jusqu'au 30 août.

Avec photos grands formats et panneaux explicatifs enrichis de reportages vidéo et de photos 360° accessibles par un code QR, l'exposition «Récifs coralliens, un enjeu pour l'humanité» présente ces «merveilleux écosystèmes» qui abritent 30 % des espèces animales et végétales des océans, mais qui sont menacés de disparition.

«L'objectif, ce n'est pas un catalogue de belles images», commente Alexis Rosenfeld, qui a plongé aussi bien sur «des récifs dans un état magnifique» que sur des zones «mortes à 60 % comme aux Maldives».

«Ma volonté, c'est de disséminer l'importance des récifs pour l'humanité, les services qu'ils rendent», poursuit le photojournaliste sous-marin, évoquant la pêche et le tourisme, mais aussi une potentielle ressource sur le plan pharmaceutique.

Spécialisé depuis des années dans les reportages sous-marins, de projets scientifiques en écrasement d'avion, il voulait cette fois un projet «plus ambitieux et plus engagé».

«C'est 400 heures dans l'eau sur deux années. Au moins 400 heures !», raconte le plongeur passionné capable d'«attendre 45 minutes» pour l'image espérée où se croiseront plusieurs espèces de poissons spécifiques.

Et pour restituer la beauté des paysages sous-marins, le photographe utilise une technique «top secret», avec des «optiques spéciales» et l'aide d'un assistant pour les éclairages.

Pollutions, dégradations, surpêche, mais aussi acidification et augmentation de la température des océans sous l'effet du réchauffement climatique, «la moitié des récifs coralliens sont aujourd'hui en situation critique», estime l'UNESCO, qui en a classé plusieurs au patrimoine de l'humanité.

Le corail est un petit animal semblable à une méduse inversée avec une bouche entourée de tentacules sous lesquelles il construit son squelette de calcaire, la base des récifs. Mais sous la pression de facteurs comme le réchauffement, les coraux stressés expulsent les microalgues avec lesquelles ils vivent en symbiose, et blanchissent. Un blanchissement qui les rend vulnérables et peut conduire à leur mort.

Alors «il faut parler des coraux» encore et encore, plaide Salvatore Arico, chef de l'unité science de l'océan à la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO. «On a beaucoup à apprendre» d'eux.

La Nouvelle-Calédonie renforce la protection de ses récifs coralliens
Des années encore plus chaudes que prévu jusqu'à 2022, selon une étude
Glyphosate et agriculture : à la vie, à la mort
De l'héroïne au glyphosate: trois choses à savoir sur Bayer et Monsanto
Plastique: le gouvernement lancera en 2019 un bonus-malus
Recyclables, biosourcés, biodégradables: état des lieux des plastiques alternatifs
Des milliers de poissons asphyxiés par un rejet du géant sucrier Tereos
Un éléphant capturé vit 5 ans de moins qu'un animal né en captivité
Présence du loup signalée à la limite entre le Tarn et l'Hérault
En Méditerranée ou en Bretagne, le requin pèlerin garde sa part de mystère
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La Nouvelle-Calédonie renforce la protection de ses récifs coralliens
Des années encore plus chaudes que prévu jusqu'à 2022, selon une étude
À Paris, les Uritrottoirs suscitent rires et grincements de dents
1, 2, 3, 4 soleil ! Des outils pour percer les mystères de notre étoile
La relativité d'Einstein, supercherie scénaristique préférée des réalisateurs
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
Naissances en série au zoo d'Amnéville
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Des records de chaleur dans tout l'hémisphère nord
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.