ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 21 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 03/06/2018 à 16:17


400 heures sous l'eau pour mettre en lumière les coraux



Coraux champignon ou gorgone, sublimes ou abimés par l'activité humaine: le photographe français Alexis Rosenfeld a passé 400 heures sous l'eau en deux ans pour mettre en lumière les récifs menacés et leur importance pour l'humanité.

Le résultat de cette aventure qui l'a mené, avec la journaliste Alexie Valois, de l'archipel polynésien des Gambiers à la mer Rouge en passant par les Maldives et les Philippines est accroché sur les grilles de l'UNESCO à Paris jusqu'au 30 août.

Avec photos grands formats et panneaux explicatifs enrichis de reportages vidéo et de photos 360° accessibles par un code QR, l'exposition «Récifs coralliens, un enjeu pour l'humanité» présente ces «merveilleux écosystèmes» qui abritent 30 % des espèces animales et végétales des océans, mais qui sont menacés de disparition.

«L'objectif, ce n'est pas un catalogue de belles images», commente Alexis Rosenfeld, qui a plongé aussi bien sur «des récifs dans un état magnifique» que sur des zones «mortes à 60 % comme aux Maldives».

«Ma volonté, c'est de disséminer l'importance des récifs pour l'humanité, les services qu'ils rendent», poursuit le photojournaliste sous-marin, évoquant la pêche et le tourisme, mais aussi une potentielle ressource sur le plan pharmaceutique.

Spécialisé depuis des années dans les reportages sous-marins, de projets scientifiques en écrasement d'avion, il voulait cette fois un projet «plus ambitieux et plus engagé».

«C'est 400 heures dans l'eau sur deux années. Au moins 400 heures !», raconte le plongeur passionné capable d'«attendre 45 minutes» pour l'image espérée où se croiseront plusieurs espèces de poissons spécifiques.

Et pour restituer la beauté des paysages sous-marins, le photographe utilise une technique «top secret», avec des «optiques spéciales» et l'aide d'un assistant pour les éclairages.

Pollutions, dégradations, surpêche, mais aussi acidification et augmentation de la température des océans sous l'effet du réchauffement climatique, «la moitié des récifs coralliens sont aujourd'hui en situation critique», estime l'UNESCO, qui en a classé plusieurs au patrimoine de l'humanité.

Le corail est un petit animal semblable à une méduse inversée avec une bouche entourée de tentacules sous lesquelles il construit son squelette de calcaire, la base des récifs. Mais sous la pression de facteurs comme le réchauffement, les coraux stressés expulsent les microalgues avec lesquelles ils vivent en symbiose, et blanchissent. Un blanchissement qui les rend vulnérables et peut conduire à leur mort.

Alors «il faut parler des coraux» encore et encore, plaide Salvatore Arico, chef de l'unité science de l'océan à la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO. «On a beaucoup à apprendre» d'eux.

Dans les mers australes, des albatros espions sur la trace de pêches illégales
Les frites, nouvelles victimes de la sécheresse estivale en France
Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
Le quinquina, l'arbre national du Pérou, méconnu et menacé
Mexique: six spécimens d'une espèce au bord de l'extinction repérés
Un bateau testé pour lutter contre l'île des déchets
Japon: des cerisiers fleurissent, pourtant ce n'est pas le printemps
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La mission européenne BepiColombo en route vers la planète Mercure
Dès trois ans, des enfants apprennent les gestes pour sauver des vies
Iter: des dizaines d'années et des milliards d'euros pour un chantier titanesque
Dans les mers australes, des albatros espions sur la trace de pêches illégales
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.052 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.